Rosberg : Hamilton privé du titre de façon "non conforme au règlement"

Nico Rosberg juge "horrible" la façon dont Lewis Hamilton a été privé du titre, d'une manière "qui n'était pas conforme au règlement".

Une semaine après les événements de la fin de course du Grand Prix d'Abu Dhabi, la polémique est toujours vive en dépit de l'abandon de toute procédure par Mercedes en milieu de semaine. Et même s'il est apparu en public à l'occasion de la célébration par le constructeur de son huitième titre consécutif du côté de Brackley, Lewis Hamilton n'a toujours pas pris la parole alors que l'hypothèse d'une possible retraite n'est pas exclue.

Invité par RacingNews365.com à s'exprimer sur la probabilité d'un départ de la F1, lui qui a bien connu le Britannique en tant qu'ami puis que coéquipier, Nico Rosberg a répondu : "Je ne sais pas. Je suis sûr que c'est très difficile pour lui de vivre ça en ce moment. Il était Champion du monde dans sa tête, c'était sûr à 99%, et puis on le lui enlève comme ça, donc c'est difficile. Je ne sais pas ce qu'il pense, mais bien sûr, nous espérons tous qu'il sera là l'année prochaine."

"C'est tellement dur, parce qu'aussi il s'est fait dépasser", a-t-il ajouté sur les circonstances de la fin de course. "Oui, il avait des pneus de merde, mais il s'est fait dépasser dans le dernier tour. Ce n'est pas comme si sa voiture était tombée en panne ou autre. Voir le championnat s'échapper comme ça... c'est horrible, horrible, horrible ! C'est tellement douloureux. Si vous êtes en tête comme ça, vous êtes stressé comme un fou, et puis le gars vous dépasse, mon Dieu..."

Max Verstappen et Lewis Hamilton

Max Verstappen et Lewis Hamilton

Même si la réussite sur le timing de sortie du Safety Car est une circonstance de course habituelle, la controverse de la fin de course de Yas Marina réside dans le fait que si la procédure de 48.12 avait été pleinement respectée, la course aurait sans doute dû se terminer sous voiture de sécurité voire sous drapeau vert mais sans retirer les retardataires entre Hamilton et Max Verstappen.

Pour Rosberg, il est clair que ce qui s'est passé n'était pas "conforme" au règlement. "Les deux pilotes auraient mérité le championnat. Bien sûr, c'était déchirant pour Lewis de le perdre comme ça, avec un genre – sur le moment – de changement de procédure qui n'était pas conforme au règlement. Max, néanmoins, est un champion méritant. Nous avons eu la saison la plus incroyable, ne l'oublions pas. Maintenant, il s'agit simplement de s'en remettre et de passer à autre chose ; on ne peut plus rien changer."

La FIA a annoncé la mise en place d'une enquête et d'une commission pour faire la lumière sur cette fin de championnat et essayer d'en tirer des leçons pour l'avenir. Pour le Champion du monde 2016, il est clair qu'il faut resserrer la vis après les différentes polémiques qui ont émaillé la campagne 2021.

"Il est important pour le sport d'en tirer des leçons, ainsi que de toutes les luttes roue contre roue. [Ils doivent] resserrer le cadre pour que vous ayez juste ces décisions ultrarapides et claires, 'Oui, c'est bon. Non, ce n'est pas bon', et ensuite on passe à autre chose. C'est également possible, de vraiment resserrer le cadre."

Lire aussi :
partages
commentaires
Noël 2021 - Sept jeux vidéo à mettre sous le sapin
Article précédent

Noël 2021 - Sept jeux vidéo à mettre sous le sapin

Article suivant

Les radios entre équipes et Michael Masi sont allées "trop loin"

Les radios entre équipes et Michael Masi sont allées "trop loin"
Charger les commentaires