Rosberg - "J'ai besoin d'aide de Lewis" pour gagner le titre

Fernando Alonso sait malheureusement bien à quel point il est possible de rester bloqué derrière un pilote sur le tracé d'Abu Dhabi lorsque l'on joue le titre mondial, après avoir subi le bouchon Vitaly Petrov en 2010

Fernando Alonso sait malheureusement bien à quel point il est possible de rester bloqué derrière un pilote sur le tracé d'Abu Dhabi lorsque l'on joue le titre mondial, après avoir subi le bouchon Vitaly Petrov en 2010.

Un facteur qui donne de l'espoir à Nico Rosberg, qui sait bien que remporter le Grand Prix, dimanche, ne suffira pas pour remporter la couronne de Champion du Monde 2014. Pour avoir une chance de s'imposer au général, Rosberg devra voir son rival Hamilton terminer troisième s'il remporte la course. Mercedes demeure sur quatre doublés consécutifs, et personne n'est en mesure de prendre le pas sur les Flèches d'Argent en termes de rythme pur.

Pourtant, les raisons d'espérer de Rosberg sont nombreuses : erreur de pilotage de son rival, abandon sur ennui technique ou accrochage, ou excellent départ, par exemple, d'un pilote Williams.

"C'est un weekend intense, c'est certain. Je ne dirais pas que c'est de la pression, mais je suis impatient [de rouler]", annonce celui qui n'a que peu à perdre ce weekend. "Je me bats pour ça depuis longtemps, pour cette chance. Lewis est un grand compétiteur, un grand adversaire. Espérons que ce sera une superbe fin de saison. Je veux gagner la course, et j'ai besoin d'aide de Lewis, espérant qu'il ne finisse pas second. J'espère qu'il trouvera quelque chose!"

Rosberg veut y croire

Pas plus tard que lors de la dernière épreuve, au Brésil, Hamilton a commis une erreur de pilotage alors qu'il était à l'attaque pour réaliser l'undercut aux stands. Plus rapide que Rosberg, Hamilton se pénalisa toutefois de sept secondes en piste avec un tête-à-queue. A Abu Dhabi, si un tel scénario se déroulait assez tôt en course, d'autres autos pourraient repasser devant.

"Bien sûr, beaucoup de choses peuvent se produire", poursuit Rosberg, résolument optimiste. "Ça peut commencer par une Williams prenant un bon départ et se plaçant entre nous deux, et ensuite, c'est difficile de doubler, comme on l'a vu dans le passé. Ce serait par exemple une opportunité. Il y a beaucoup de scénarios, et comme je l'ai dit, je suis optimiste.

Je dois faire ce que je peux pour placer la pression; au Brésil, Lewis a fait une faute, et il y a une chance. Je ferai ce que je peux, je continuerai comme ça".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Nico Rosberg , Vitaly Petrov
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités