Rosberg - "'J'ai souri, car j'ai su que j'avais une voiture parfaite"

Nico Rosberg se sent bien avec son auto ce weekend et pense pouvoir devancer Hamilton en termes de rythme en course.

Nico Rosberg s'est emparé de la pole position du Grand Prix du Japon, et signe l'une de ses rares victoires 2015 en duel du samedi face à son équipier Lewis Hamilton.

Après avoir repris quelques points à son rival lors du Grand Prix de Singapour, Rosberg compte encore un important retard de 41 points au Championnat du Monde des Pilotes. Partir de la pole position sur cette manche était donc un besoin absolu pour celui qui doit encore faire tenir ses chances de couronne mondiale 2015.

"C'était une journée difficile", admet le pilote de l'auto N°6. La pluie des Essais Libres a contraint les teams de mettre au point les autos pour les qualifications comme la course avec une quantité de données représentatives limitée.

"Il fallait faire tous les essais lors d'une seule séance d'une heure [en EL3]. En commençant les qualifications, la voiture était sur des rails, c'est un vrai plaisir ici à Suzuka. Je pense que je pouvais faire encore mieux sur le deuxième run".

Prêt à défier Hamilton en course

Dans le bon "groove", Rosberg pense détenir la clé pour poursuivre ce weekend en tête.

"Je me sens bien ce week-end, mais encore plus lors de la séance de qualifications : c'est là que tout était parfait. J'ai pris les deux premiers virages lors de mon premier run en Q1, et j'ai souri, car j'ai su que j'avais une voiture parfaite".

L'Allemand sait qu'il a plus à gagner qu'à perdre en cette fin de parcours, à l'heure où le bilan mathématique ne plaide pas en sa faveur et que même Vettel n'est pas si éloigné au général.

"Je vais tout donner jusqu'à la fin de la saison, c'est sûr, mais je n'y pense pas trop car 41 points, c'est beaucoup, bien sûr. C'est un grand avantage de partir en pole ici : l'undercut [dans les stands] n'est pas possible, ou alors il est très difficile à réaliser. Les températures de pneus sont toujours un souci ici, car il y a beaucoup de virages rapides, qui font monter la pression et la température".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Qualifications
Circuit Suzuka
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Résumé de qualifications
Tags qualifications