Rosberg - J'étais sûr que le pari de Verstappen serait perdant

partages
commentaires
Rosberg - J'étais sûr que le pari de Verstappen serait perdant
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Traduit par: Fabien Gaillard
15 nov. 2016 à 16:00

Nico Rosberg a admis qu'il était heureux de voir Red Bull mettre les pneus intermédiaires à Max Verstappen dans la seconde partie du GP du Brésil, car il savait que ce n'était pas la bonne décision.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1, célèbre sa deuxième place sur le podium
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 mène devant Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid devant son coéquipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 à la sortie des stands

Verstappen était devant Rosberg avec les pneus pluie quand il a été appelé aux stands pour chausser des pneus intermédiaires dans une tentative pour lui donner un potentiel avantage sur le leader de la course, Lewis Hamilton.

Cependant, une voiture de sécurité est entrée en piste et l'équipe l'a de nouveau fait rentrer aux stands pour remettre des pneus pluie, Verstappen repartant alors de la 14e position pour finir la course troisième.

Rosberg, qui était troisième derrière le Néerlandais avant ce choix stratégique, savait que sa course serait rendue plus facile par le fait de voir Verstappen s'arrêter.

"J'étais en piste pour essayer de gagner la course. Surtout dans la première partie de la course, mon était d'esprit était 'qu'est-ce que je peux faire pour reprendre l'avantage ?'. Mais dans le même temps, j'étais simplement réaliste concernant le fait qu'il allait être difficile de le dépasser, parce qu'il était sur le même rythme que nous."

"Mais j'étais en fait heureux quand il s'est arrêté. J'ai compris à ce moment-là qu'ils prenaient juste un pari pour la victoire, c'est ce qu'ils faisaient, mais je pensais que ce n'était pas la bonne chose à faire. J'ai été surpris parce que, au même moment, juste un peu plus tôt, ils ont annoncé plus de pluie dans un futur très proche."

"Même si ça n'a pas fonctionné pendant quelques tours, les prévisions à ce moment-là parlaient d'un peu plus de pluie et comme j'étais sur le fil du rasoir, juste un petit peu plus de pluie m'aurait suffi. Donc à ce moment-là, j'étais assez à l'aise avec cela."

"J'étais sûr que les inters était la mauvaise chose, parce que si j'ai vraiment du mal avec de l'aquaplaning imprévisible avec des pneus pluie, alors les intermédiaires ne sont pas la bonne décision à prendre."

S'accrocher

Un moment clé de la course de Rosberg a été sa perte de contrôle à Juncao, quand il est parvenu à éviter la correctionnelle. Revenant sur ce passage, il déclare : "Tout était sous contrôle ! À aucun moment je ne m'attendais à avoir une telle frayeur à cet endroit, c'est juste arrivé de façon totalement imprévisible, comme ça a été le cas pour tout le monde en piste, je suppose."

Rosberg reconnaît que c'était un vrai défi de rester en piste, même avec les pneus pluie Pirelli. "C'est difficile parce que c'est complètement imprévisible, quand vous passez dans un petit peu plus d'eau, vous ne savez pas ce qui va se passer. Ça rend la chose un petit peu plus difficile, mais ils savent ça et ils travaillent dessus en ce moment, c'est la raison pour laquelle ils font des tests sur piste humide, pour voir s'ils peuvent faire des progrès pour l'année prochaine."

"Ce serait aussi bien pour la course, parce que quand vous n'avez pas besoin de l'interrompre, vous pouvez juste la laisser continuer, je suppose."

Prochain article Formule 1
Officiel - Ron Dennis quitte la présidence de McLaren

Previous article

Officiel - Ron Dennis quitte la présidence de McLaren

Next article

Pneus - Rosberg et Hamilton à armes égales pour la finale

Pneus - Rosberg et Hamilton à armes égales pour la finale