Rosberg : "Je suis passé à autre chose"

Après avoir bataillé durant toute la saison 2014 avec son équipier Lewis Hamilton, Nico Rosberg a finalement échoué dans la course pour le titre lors du dernier Grand Prix à Abu Dhabi

Après avoir bataillé durant toute la saison 2014 avec son équipier Lewis Hamilton, Nico Rosberg a finalement échoué dans la course pour le titre lors du dernier Grand Prix à Abu Dhabi. L’Allemand avait jusque là préservé une petite chance de devenir Champion du Monde, mais la fiabilité de sa Mercedes en a décidé autrement.

Nico Rosberg avait alors sportivement salué le titre de Lewis Hamilton et affirme aujourd’hui qu’il ne lui aura fallu que quelques jours pour digérer la déception liée à la perte du sacre mondial.

"Heureusement, les choses vont assez vite lorsque vous êtes pilote de F1. Vous prenez l’habitude de passer rapidement à autre chose et vous digérez donc chaque déception en quelques jours, même lorsqu’elle est si importante", a déclaré l’Allemand à Sky Sports F1.

"J’ai profité d’une longue pause et je suis définitivement prêt à repartir de l’avant. Jouer le titre était une nouvelle expérience pour moi et je ne savais pas comment les choses allaient se passer. Mais je n’ai pas éprouvé trop de difficultés à passer à autre chose car je me suis rapidement rendu compte qu’une fois la saison terminée, la course n’était pas la seule chose qui me rende heureux dans la vie."

Le pilote Mercedes précise : "J’ai passé du temps en famille cet hiver et j’ai beaucoup apprécié ces instants. Bien sûr je veux gagner, mais il faut pouvoir passer outre l’échec lorsque cela ne fonctionne pas."

Plusieurs défis en 2015

À présent, Rosberg se concentre sur la saison à venir. Une campagne que débute à nouveau son équipe dans la peau du favori, même si lui préfère rester prudent.

"Mon plus grand défi est d'abord d'être meilleur que jamais, et ce dans tous les domaines. Le second défi sera de battre Lewis ainsi que toutes les autres équipes, car nous n’avons actuellement aucune idée d’où nous nous situons. Comme chaque année à cette période, il faut attendre et voir où nous en sommes. Nous disposons bien sûr d’une base très solide et nous avons donc de bonnes chances de bien figurer, mais il est impossible de deviner les progrès des autres écuries."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités