Rosberg - La hiérarchie est resserrée en Autriche

La journée a été studieuse pour Nico Rosberg à Spielberg, où il a terminé en tête de la première séance d'Essais Libres puis deuxième de la seconde séance. Le pilote allemand explique qu'il a fallu beaucoup travailler sur les réglages de la monoplace afin de s'adapter aux exigences du tracé autrichien.

"Il est question d'adaptation car le circuit est différent, et c'est aussi différent de l'année dernière", détaille-t-il. "On pense que tout est pareil, mais il faut découvrir l'équilibre et trouver le bon set-up, et c'est difficile ici car il y a beaucoup d'épingles et de virages rapides ; il faut que la voiture soit bonne pour ces deux choses, c'est un challenge. C'est ce que nous essayons de faire pour les qualifications de samedi puis pour la course."

Ferrari dans le coup

Le meilleur temps réalisé par Sebastian Vettel en EL2 démontre que la hiérarchie est resserrée, sur un circuit très court. Rosberg s'attend à devoir compter avec les Ferrari pour la suite du week-end, tout en se montrant serein.

"Ils [Ferrari] semblent proches. Sur ce circuit, tout le monde est un peu plus proche et ils ont paru rapides aujourd'hui", constate-t-il. "J'en ai toujours un peu sous le pied le vendredi. Sur les longs relais nous étions même plus proches, mais de manière générale tout le monde est proche ici et nous avons vraiment besoin de faire un week-end parfait."

Samedi, Rosberg n'aura pas d'autre objectif que la pole position : "Les qualifications sont importantes, elles le sont toujours, particulièrement contre Lewis [Hamilton], donc j'essaierai d'être devant."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags autriche, reaction