Rosberg n'est pas prêt à jouer le rôle d'un numéro 2

Échaudé par la victoire de Ferrari à Sepang il y a deux semaines, Mercedes s'est empressé de se remobiliser avant le Grand Prix de Chine. Les Flèches d'Argent entendent y reprendre leur domination, mais le résultat de la manche malaisienne a démontré que rien ne pouvait être pris pour acquis malgré la supériorité affichée par la W06. Ferrari est prêt à constituer un rival qui ne lâchera pas un pouce de terrain.

A Brackley, les deux pilotes ont été conviés à travailler ensemble la semaine dernière, une première avant un Grand Prix. Jusque-là, l'écurie a toujours laissé Lewis Hamilton et Nico Rosberg libres de se battre en piste, sans consigne de course.

Il n'y a pas de raison de paniquer.

Toto Wolff

Seulement, la menace que Ferrari pourrait représenter aura-t-elle une incidence sur la manière dont le constructeur allemand aborde la rivalité entre ses deux pilotes ? Vice-champion du Monde l'an passé, actuellement troisième du championnat à 10 longueurs de son coéquipier, Rosberg assure qu'il ne sera pas relégué au rang de numéro 2.

"Ce ne sera certainement pas le cas. Ce sera toujours pareil", a-t-il confié à Sky Sports. "Nous sommes dans une bagarre intense et la rivalité continuera."

"Mes débuts n'ont pas été bons à 100%, mais ce n'est pas si loin non plus. Le circuit [de Shanghai] me convient vraiment et nous avons une voiture incroyable. Ce devrait donc être un formidable week-end et la victoire est possible."

A la tête de l'équipe, Toto Wolff assure lui aussi que rien ne changera dans la liberté accordée aux pilotes, tout en conservant les limites nées du recadrage après l'incident de Spa l'an passé.

"Nous devons juste rester calme, continuer à développer et faire les bonnes choses sur la voiture", explique le Directeur de l'écurie. "Peut-être que nous mettrons des choses plus tôt que prévu sur la voiture, mais il n'y a pas de raison de paniquer."

Vidéo : Inside GP, votre présentation du GP de Chine !

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags consignes, mercedes, rivalité