Rosberg - Nous n’avons pas vu le véritable potentiel de Ferrari

Même si Ferrari a connu un début de saison difficile, Nico Rosberg croit que l'écurie italienne représente une menace à prendre au sérieux et qu’elle n’a pas encore dévoilé son véritable potentiel.

Rosberg - Nous n’avons pas vu le véritable potentiel de Ferrari
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Le 2e Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H, au parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène au départ de la course
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 fête sa victoire sur le podium avec Aldo Costa, Directeur de l'ingénierie Mercedes AMG F1
Podium : le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et le troisième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Les Ferrari ont été rapides lors des deux premiers Grands Prix de la saison, mais une mauvaise stratégie en Australie ainsi qu'un moteur explosé pour Sebastian Vettel et un mauvais départ pour Kimi Räikkönen au Bahreïn ont fait perdre beaucoup de précieux points, et peut-être même des victoires à l’écurie de Maranello.

Ces ennuis ont ouvert la porte au pilote Mercedes Nico Rosberg, qui a encaissé deux victoires consécutives. Mais l’Allemand se méfie terriblement de l’équipe italienne. Même s’il a assez facilement gagné au Bahreïn en contrôlant le rythme de la course, Rosberg croit que Ferrari n’a pas encore révélé son vrai niveau de performance.

"J'étais en contrôle. Je gérais ma course en réduisant les risques, en adoptant ce qui serait la bonne stratégie et en ne commettant pas d’erreur lors de mes arrêts aux stands. Je voulais rallier l’arrivée”, déclare Rosberg."

"Mais en même temps, Kimi [Räikkönen] possédait un très bon rythme de course. Nous savons que Ferrari est très proche de nous en termes de performance, et nous devons continuer à nous améliorer."

"Il est évident qu’ils ne nous ont pas encore montré leur véritable potentiel. Ils ont commis plusieurs erreurs qu’ils ont chèrement payées. Nous n’avons pas encore vu les vraies Ferrari. Nous devons nous méfier, car elles se rapprochent rapidement de nous."

Apprécier le moment présent

Avec cette victoire au Bahreïn, Rosberg mène le championnat des pilotes avec un avantage de 17 points sur son coéquipier, Lewis Hamilton.

Même s’il connaît un bien meilleur début de saison que l’an dernier, Rosberg sait très bien qu’il n’a aucune raison de laisser emporter.

"Je ne pense pas au reste de la saison. J’y vais étape par étape. J’apprécie le moment présent", poursuit Rosberg.

"Je suis chanceux de piloter cette voiture et d’avoir la possibilité de gagner des courses. Quand j’irai en Chine, je sais que de disposerai d’une voiture capable de gagner, et cela est très rassurant. C’est extraordinaire de gagner des courses et de célébrer avec l’équipe. Je suis content de connaître un si bon début de saison. Mais je ne regarde pas trop vers l’avant… Je vis le moment présent."

partages
commentaires
Stats - Déjà 50 points d'avance pour Mercedes !
Article précédent

Stats - Déjà 50 points d'avance pour Mercedes !

Article suivant

Haas "fou de joie" de l'autre côté de l'Atlantique

Haas "fou de joie" de l'autre côté de l'Atlantique
Charger les commentaires