Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Rosberg : La pénalité de Vettel est "totalement méritée"

partages
commentaires
Rosberg : La pénalité de Vettel est "totalement méritée"
Par :
, NobleF1
Co-auteur: Fabien Gaillard
10 juin 2019 à 15:16

Le Champion du monde 2016 de Formule 1, Nico Rosberg, a déclaré que la pénalité infligée à Sebastian Vettel lors du Grand Prix du Canada 2019 de F1 était "absolument et totalement méritée".

Alors que de nombreux fans et observateurs jugent sévère la pénalité de Vettel pour avoir rejoint la piste de façon dangereuse après en être sorti lors du 48e des 70 tours du GP du Canada et avoir obligé Lewis Hamilton à la quitter, Nico Rosberg a fait part d'une opinion différente. Selon lui, le pilote Ferrari avait l'opportunité de revenir sur le circuit sans gêner la Mercedes #44.

"Vettel criait : 'Mes pneus étaient sales, je n'avais plus le contrôle, où vouliez-vous que j'aille ? J'avais du mal à contrôler la voiture, et je n'ai pas pu voir Lewis'. OK, super. Mais Lewis était là", débute-t-il, dans une vidéo de sa chaîne YouTube. 

Lire aussi:

"La règle dit que quand vous sortez de la piste, il faut revenir de façon sûre. Donc Vettel a tiré tout droit et je pense qu'il pouvait facilement laisser un petit peu plus d'espace, surtout dans la dernière phase, après que Lewis a freiné. Il pouvait facilement laisser plus d'espace, mais ne l'a pas fait. Il est allé à droite, à droite, jusqu'au bout et n'a quasiment pas laissé de place à Lewis. Et donc Lewis l'a vu comme une situation dangereuse parce que Vettel serrait de plus en plus, donc il a dû lâcher."

"J'ai regardé le ralenti beaucoup, beaucoup de fois. Lewis aurait été dans le mur s'il était resté là, parce qu'après Vettel a continué de se déplacer encore et encore, et c'était si serré que Lewis aurait touché Vettel ou le mur. Donc il est très, très clair que, malheureusement, il s'agissait bien d'un retour dangereux en piste. C'est la règle. Il faut revenir de façon sûre et c'est comme ça. Une pénalité est méritée dans ce cas."

Lire aussi:

Rosberg a également expliqué avoir discuté de l'incident avec son père, Keke, lui-même Champion du monde de F1 en 1982, et il affirme que l'argument consistant à dédouaner Vettel en raison du caractère involontaire de l'infraction ne tient pas. "Mon père m'a dit 'c'est probablement 60/40, 60 pour la pénalité, 40 contre'. Je lui ai demandé 'pourquoi 40 contre ?'. 'Eh bien parce qu'il a juste perdu le contrôle et ne pouvait pas faire mieux que ça parce qu'il avait sali ses pneus et qu'il venait de l'herbe et ainsi de suite'."

"Je lui ai dit 'OK, d'accord, je sais. Mais, et alors ?' Il faut quand même revenir de façon sûre et si tu n'as plus le contrôle, alors ce n'est pas le cas. C'est tout. Ce n'est pas une excuse valable : 'Oh je n'avais plus le contrôle, j'avais des pneus sales et je n'ai pas pu voir Lewis'. Ce n'est malheureusement pas une excuse valable. Donc la pénalité est pleinement méritée. Une pénalité absolument et totalement méritée."

 

Article suivant
Deux Renault dans les points : "De retour dans la partie !"

Article précédent

Deux Renault dans les points : "De retour dans la partie !"

Article suivant

Troisième arrivée 2019 dans les points pour Stroll

Troisième arrivée 2019 dans les points pour Stroll
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Jonathan Noble