Rosberg s'est perdu dans ses réglages

En forme vendredi lors des premiers essais libres, le pilote allemand n’a pas affiché la même sérénité ce samedi.

La séance matinale a été plus compliquée pour Nico Rosberg, et l’inversion de la courbe s’est confirmée en qualifications, avec un Lewis Hamilton impérial. 

Forcément déçu de s’incliner une nouvelle fois face à son coéquipier dans l’exercice du tour rapide, Rosberg a reconnu s’être perdu dans ses réglages samedi matin. Il lui faudra renverser la tendance en course, avec une opportunité d’attaquer Hamilton au départ. 

"Je suis déçu, évidemment. J'ai un peu perdu en Essais Libres ce matin, nous nous sommes fourvoyés dans les réglages, mais j'ai pu récupérer l'équilibre cet après-midi grâce à l'équipe qui a fait du très bon travail", a-t-il expliqué.  

"Lewis a été plus rapide en qualifications, c'est donc un peu décevant, mais demain il nous reste de belles chances, surtout au départ et au virage n°5, où on peut dépasser." 

Victime d’une grosse frayeur vendredi suite à l’éclatement de son pneu arrière droit, Rosberg a également admis que la confiance n’était peut-être pas optimale en l’absence d’explication claire quant à l’incident. 

"Le problème est que nous ne comprenons pas vraiment le souci d'hier, c'est un peu inquiétant, il n'y a que des théories pour l'instant. Nous avons pris des mesures pour que ça ne se reproduise pas, il n'y a qu'à espérer que tout se passe bien!"

Pirelli a conclu que la défaillance du pneu avait été causée par un élément extérieur. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags qualifications, reaction