Rosberg - S'il y a besoin, je vais m'excuser

Après avoir heurté Lewis Hamilton dans le deuxième tour, Nico Rosberg est parvenu à accrocher la deuxième place du Grand Prix de Belgique, reprenant ainsi 18 points supplémentaires à son coéquipier

Après avoir heurté Lewis Hamilton dans le deuxième tour, Nico Rosberg est parvenu à accrocher la deuxième place du Grand Prix de Belgique, reprenant ainsi 18 points supplémentaires à son coéquipier. Sur le podium, il a néanmoins essuyé les sifflets des nombreux fans britanniques présents pour soutenir le Champion du Monde 2008.

"Il y avait des fans britanniques, donc je comprends mais ce n'est pas une bonne sensation, car il faut se préparer à avoir de telles opinions", regrette Rosberg au micro de Sky. "C'était une petite minorité ici, tous les autres étaient excités de voir une belle course."

Le constat reste amer pour le leader du championnat, bien conscient d'avoir mis en danger le résultat de l'équipe, même s'il ne plaide pas encore coupable. "Bien sûr, pour nous, c'est une mauvaise journée dans l'équipe. Je ne sais pas ce que Toto [Wolff] et Niki [Lauda] ont dit, donc je ne veux pas commenter."

A froid, l'Allemand a promis de présenter ses excuses s'il s'avère qu'il est coupable d'avoir ruiné la course de Hamilton. "Je veux voir l'incident avant de m'excuser, s'il y a besoin de le faire", prévient-il. "J'étais plus rapide, je voulais dépasser et j'ai tenté l'extérieur. Malheureusement, nous nous sommes touchés. J'ai clairement essayé, j'étais à côté de lui."

"Nous allons bien sûr parler, après des moments si difficiles. Paddy [Lowe] et Toto mènent cette équipe, Niki est un peu plus dans les coulisses, il nous aide. Ce sont donc Paddy et Toto qui gèreront tout ça. Je n'ai pas d'opinion sur l'incident pour le moment, il faut que je le voie."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Type d'article Actualités