Rosberg se plaint d'un "très très vieux moteur"

Pour la onzième fois en douze Grands Prix, Nico Rosberg a été battu par son coéquipier Lewis Hamilton dans l'exercice des qualifications... mais pas seulement.

Rosberg était relégué à quatre dixièmes de Lewis Hamilton en Q1, puis à cinq dixièmes en Q2, avant d'échouer à trois dixièmes de la pole position au quatrième rang, également devancé par les Ferrari de Kimi Räikkönen et de Sebastian Vettel.

Le pilote allemand pointe toutefois du doigt un changement de moteur qui pourrait lui avoir coûté cher.

"Nous avons changé tout le moteur avant la qualif," explique Rosberg au micro de Canal+. "Celui là est très très vieux, il a fait six courses, et il perd de la puissance à chaque kilomètre."

 Monza, c'est évidemment décevant de voir cela arriver, car c'est LE circuit de puissance par excellence. Je vais être un peu moins rapide en ligne droite en course également, ça sera un GP difficile. Je ne sais pas si Lewis a dû baisser un peu la puissance du sien par précaution."

La course s'annonce en effet difficile pour le pilote Mercedes, devant qui deux monoplaces rouges seront un obstacle de taille. "Quatrième ce n’est pas top derrière les Ferrari ; ce sera difficile car ce moteur, je le garde," conclut-il.

Il s'agit du moins bon résultat de Rosberg en qualifications depuis le Grand Prix de Chine 2014, où il était également quatrième sur la grille.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags reaction