Rosberg s'impose à Barcelone au volant d'une Mercedes dominatrice

Il fait beau et chaud au moment où les voitures sont rangées sur la grille de départ du Circuit de Cataluyna, à Barcelone : 27 degrés dans l'air, 49 degrés sur la piste. Nico Rosberg est en pole position pour la première fois de la saison, devançant son équipier et Champion du Monde en titre Lewis Hamilton.

La deuxième ligne est occupée par la Ferrari de Sebastian Vettel et la Williams de Valtteri Bottas. L'ensemble des pilotes s'élancent en pneus medium, soit la spécification la plus rapide proposée par Pirelli en Espagne.

Rosberg construit son avantage

À l'extinction des feux, Nico Rosberg prend le meilleur envol, au contraire de Lewis Hamilton qui est dépassé par Vettel dès le premier virage. Derrière, Romain Grosjean prend également un bon départ et se hisse en neuvième position à l'issue du premier tour, mais il est ensuite dépassé par son équipier Maldonado puis par Ricciardo. Les Toro Rosso semblent à la peine : Räikkönen n'en fait qu'une bouchée avant que Felipe Massa en fasse de même.

Nico Rosberg s'installe confortablement en tête dès les premières boucles, construisant son avantage mètres après mètres. Derrière lui, Vettel conserve l'avantage sur Hamilton mais l'écart est serré, et le Champion du Monde est confronté à un dilemme : il doit tenter de s'approcher de la Ferrari grâce au DRS tout en préservant ses pneumatiques au mieux. Dès lors, Mercedes décide d'anticiper l'arrêt de son pilote britannique, qui est le premier des leaders à passer par les stands.

Hamilton perd du temps aux stands, Räikkönen se décale

Hélas pour lui, les mécaniciens de l'écurie Championne du Monde rencontrent un problème avec le pneu arrière gauche de Hamilton. Il ressort sans problème mais a perdu plusieurs secondes dans l'aventure. Au quinzième tour, le leader rentre après que Vettel l'a déjà fait. Peu après, Räikkönen s'arrête et on lui monte les pneus durs : le Finlandais opte à nouveau pour une stratégie décalée!

Fait étonnant plus loin dans le peloton, Maldonado voit se détacher un montant de son aileron arrière suite à un contact mais poursuit. Devant, Hamilton cravache et réussit à revenir sur Vettel en quelques tours, mais semble littéralement bloqué derrière l'Allemand. Plus rapide, le Champion du Monde subit les perturbations aérodynamiques importantes encourues sur ce circuit, la même situation qu'en début de course se représente donc.

Après 25 tours, la hiérarchie est claire : les Mercedes, Ferrari et Williams ont largué leurs concurrentes. Fernando Alonso, victime d'un problème de freins sur sa McLaren, est contraint à l'abandon ; dimanche noir aussi pour son équipier Jenson Button qui ne devance que les Manor. Devant, Nico Rosberg creuse l'écart sur Sebastian Vettel : la Mercedes repousse la Ferrari à huit secondes, avant que l'écart ne grimpe au-delà des dix puis des quinze secondes!

Rosberg seul devant, Hamilton tente trois arrêts

Hamilton s'arrête à 33 tours du drapeau à damier et repart en pneus durs, tentant ainsi une stratégie à trois arrêts lui permettant d'attaquer au maximum durant son second relais. Le Britannique dépasse aisément Räikkönen avant de fondre sur Bottas et de l'avaler dans la ligne droite.

Quelques boucles plus loin, aux stands, Romain Grosjean loupe son emplacement en freinant trop tard et met au sol le mécanicien Lotus préposé au jack, heureusement sans mal. Le Français se reprend juste après, en effectuant un superbe dépassement sur Kvyat par l'extérieur au virage n°1.

Tout le monde s'arrête ensuite sauf Hamilton, qui prend la tête provisoire mais en devant encore s'arrêter. Tandis que Maldonado finit par renoncer pour la quatrième fois en cinq courses, le Champion du Monde finit par s'arrêter et ressort devant Vettel : le doublé Mercedes semble assuré. La fin de course est plus calme et Rosberg s'impose au final avec 17 secondes d'avance sur son équipier, confirmant son excellent week-end catalan. Mercedes semble à nouveau dominatrice et relègue Ferrari au second rang, Räikkönen n'ayant pas réussi à prendre le meilleur sur Bottas avant l'arrivée. 

Formule 1 - Grand Prix d'Espagne 2015
 PiloteEcurieEcartPts
01   N. Rosberg   Mercedes 66 tours 25
02   L. Hamilton   Mercedes +17.5 18
03   S. Vettel   Ferrari +45.3 15
04   V. Bottas   Williams +59.2 12
05   K. Räikkönen   Ferrari +60.0 10
06   F. Massa   Williams +81.3 8
07   D. Ricciardo   Red Bull + 1 tour 6
08   R. Grosjean   Lotus + 1 tour 4
09   C. Sainz   Toro Rosso + 1 tour 2
10   D. Kvyat   Red Bull + 1 tour 1
11   M. Verstappen   Toro Rosso + 1 tour  
12   F. Nasr   Sauber + 1 tour  
13   S. Pérez   Force India + 1 tour  
14   M. Ericsson   Sauber + 1 tour  
15   N. Hülkenberg   Force India + 1 tour  
16   J. Button   McLaren + 1 tour  
17   W. Stevens   Manor + 3 tours  
18   R. Merhi   Manor + 4 tours  
    P. Maldonado   Lotus Abandon  
    F. Alonso   McLaren Abandon  

 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo , Marcus Ericsson , Will Stevens , Roberto Merhi , Valtteri Bottas , Felipe Nasr , Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Type d'article Résumé de course
Tags barcelone, course, espagne, f1, formule 1, grand prix, résultats, résumé