Rosberg : Vettel a tout gâché en attaquant trop

partages
commentaires
Rosberg : Vettel a tout gâché en attaquant trop
Par : Basile Davoine
23 juil. 2018 à 12:43

Nico Rosberg estime que Sebastian Vettel a trop attaqué inutilement alors que la pluie frappait Hockenheim dimanche, ce qui l'a privé d'une victoire qui lui tendait les bras.

Après son accident, Sebastian Vettel, Ferrari, parle à Maurizio Arrivabene, Team Principal, Ferrari, et Jock Clear, directeur de l'ingénierie Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H percute le mur et abandonne
Sebastian Vettel, Ferrari revient en marchant après son crash
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H percute le mur et abandonne
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari revient en marchant après son crash
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H percute le mur et abandonne
Sebastian Vettel, Ferrari revient en marchant après son crash

Arrivé sur ses terres en leader du championnat, Sebastian Vettel avait une occasion en or de faire le break sur Lewis Hamilton. Auteur de la pole position et leader du Grand Prix avant que la pluie ne s'abatte sur le tracé allemand, le quadruple Champion du monde est néanmoins parti à la faute à l'entrée du stadium.

En colère après lui-même et dépité de laisser passer une telle occasion, Vettel a abandonné sa Ferrari dans les graviers, tête basse. Et pour ne rien arranger à ses affaires, Lewis Hamilton a profité d'une fin de course rocambolesque pour l'emporter et lui infliger un 25-0 qui lui procure désormais 17 points d'avance avant le Grand Prix de Hongrie.

Lire aussi :

Consultant au micro de Sky Sports, Nico Rosberg ne s'expliquait pas le manque de prudence de son compatriote dans de telles conditions.

"C'est incroyable, il a tout gâché", regrette le Champion du monde 2016. "Oui, les conditions étaient difficiles, on le sait, et c'est terrible quand on est pilote, car c'est très dur. Mais il avait encore une avance sur les gars derrière lui, il aurait pu prendre un peu plus de marge, aller un peu plus lentement et être un peu plus calme, mais il s'est mis dans le mur."

"Vous savez, la Sachs Kurve, c'est un virage où il n'y a aucune marge pour une erreur. Alors dans ce virage, il faut en laisser davantage en réserve, et il ne l'a pas fait. Il a dépassé les limites."

Au cours des six tours qui ont précédé sa sortie de piste, Vettel a largement creusé l'écart sur la deuxième place qu'occupait son coéquipier Kimi Räikkönen, passant de 3"5 à 9"9. Les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton revenaient sur les Ferrari, mais Rosberg ne pense pas que cette situation soit à l'origine de l'erreur du pilote allemand.

"Nous n'avons pas entendu de conversation radio de Sebastian à ce sujet pendant la course, donc je ne pense pas qu'il en était conscient", estime Rosberg. "Il faisait sa propre course et il a tout gâché, totalement, ce qui est incroyable pour lui. Ca ne lui arrive pas souvent."

Article suivant
Gasly ne s'attendait pas à chausser les pneus pluie

Article précédent

Gasly ne s'attendait pas à chausser les pneus pluie

Article suivant

GP d'Allemagne : ce qu'ont dit les pilotes

GP d'Allemagne : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Pilotes Nico Rosberg Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine