Rosberg veut retourner la situation à son avantage en Chine

La saison 2015 n'a pas commencé de la meilleure des manières pour Nico Rosberg. Alors qu'il avait donné du fil à retordre à son coéquipier Lewis Hamilton l'an dernier, notamment en qualifications où il avait souvent l'avantage, Rosberg est à la peine cette année.

Les deux premiers Grands Prix ont vu l'Allemand se qualifier à une demi-seconde de son chef de file, prenant un retard difficilement rattrapable en course face à un Hamilton qui ne commet que peu d'erreurs.

"Le dernier weekend n'a pas été génial pour moi", reconnaît Rosberg. "Je n'ai pas réussi mon tour de qualifications, puis perdre du temps aux stands a rendu ma course difficile, il fallait que j'essaie de rattraper Lewis. Nous avons vraiment tiré des leçons et il faut les appliquer en piste en Chine".

Le théâtre de sa première victoire en F1

Or, la Chine est une course qui a une signification particulière pour le vice-champion du monde 2014, qui y a remporté sa première victoire en Grand Prix en 2012, à l'époque où Mercedes ne dominait pas encore la F1.

C'est également le circuit où il est monté sur le podium le plus souvent : à trois reprises, tout comme à Sepang, Melbourne et Monaco. Rosberg compte bien y parvenir une quatrième fois.

"Shanghai est un super circuit pour moi", ajoute le pilote Mercedes. "C'est là que j'ai eu ma première pole et ma première victoire, en 2012, lors de ma troisième saison avec les Flèches d'Argent. Ma sixième année avec l'équipe n'a pas commencé de la meilleure des manières et je suis déterminé à retourner la situation ce weekend".

"Bien sûr, mon coéquipier ne va pas être d'accord, pas plus que mon compatriote en rouge, j'en suis sûr. Mais c'est un circuit qui m'a toujours convenu, donc j'espère faire un bon weekend", conclut Rosberg.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Preview
Tags chine, presentation, rosberg, shanghai