Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
54 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
103 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
117 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
138 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
159 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
173 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
215 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
243 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
257 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
271 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
292 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
306 jours

Rossi : "Beaucoup de choses ont changé" en F1

partages
commentaires
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
12 déc. 2019 à 08:07

En reprenant le volant d'une Formule 1 pour la première fois depuis près de dix ans, Valentino Rossi a pu constater l'évolution de la discipline.

Il y a une dizaine d'années, Valentino Rossi avait flirté à plusieurs reprises avec la Formule 1, réalisant plusieurs séances d'essais avec Ferrari. À l'époque, le multiple Champion du monde MotoGP n'avait d'ailleurs pas manqué d'impressionner, ses chronos épatant même Michael Schumacher en personne. Le premier roulage de Rossi dans une F1 remonte à 2004 sur le circuit de Fiorano avec la Scuderia, avant de remettre ça un an plus tard dans les mêmes conditions.

Voir aussi :

La dernière fois que le Docteur s'est glissé dans le baquet d'une monoplace, c'était en 2010 à Barcelone, au volant de la F2008. Alors, quand l'opportunité de l'échange avec Lewis Hamilton s'est présentée cette année, elle lui a offert la chance de découvrir à quel point la discipline avait changé, l'entrée dans l'ère turbo hybride étant passée par là. En début de semaine, à Valence, c'est la W08 de la saison 2017 qu'a pu tester Rossi. Sans surprise, les changements étaient largement perceptibles.

"Pouvoir essayer la W08 a été pour moi une opportunité spectaculaire", reconnaît l'Italien. "J'avais déjà essayé une F1 auparavant, mais beaucoup de choses ont changé depuis. Sincèrement, j'ai été impressionné par la voiture et sa tenue, ainsi que par l'équipe Mercedes-AMG Petronas Motorsport, avec laquelle il a été formidable de travailler. Ils ont été très accueillant et ont facilité ma familiarisation avec la voiture."

S'attardant un peu plus sur les tours qu'il a pu enchaîner sur le tracé espagnol, Rossi admet avoir mis un peu de temps à se sentir à l'aise, mais a pu davantage attaquer sur la fin du test : "D'abord, on a une sensation de vitesse incroyable. Les forces g n'ont pas été trop mal, mais il faut du temps pour s'y habituer. Une fois que je suis entré dans le rythme, j'ai pu vraiment pousser. J'ai pris beaucoup de plaisir."

Quant aux données, performances et chronos, elles sont restées secrètes, mais le patron de Yamaha assure avoir eu de bons échos concernant le roulage de son pilote. "Nous sommes très heureux pour Valentino, qui a eu une nouvelle opportunité de s'essayer à la F1", insiste Lin Jarvis. "Il est évident qu'il a vraiment pris beaucoup de plaisir et nous avons entendu un feedback très positif de la part de l'équipe Mercedes également." 

La dernière fois que des pilotes MotoGP étaient venus s'essayer à la Formule 1, c'était l'an passé sur le Red Bull Ring. Marc Márquez et Dani Pedrosa s'étaient alors glissés dans le baquet d'une Red Bull RB8 repeinte aux couleurs de Toro Rosso.

Article suivant
C'était un 12 décembre : Brabham épuisé... mais titré !

Article précédent

C'était un 12 décembre : Brabham épuisé... mais titré !

Article suivant

Les stars du sport auto français récompensées par la FFSA

Les stars du sport auto français récompensées par la FFSA
Charger les commentaires