Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
76 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
89 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
111 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
146 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
160 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
188 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
195 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
216 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
251 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
265 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
279 jours

Rossi - "Je vise toujours la F1, mais je dois courir en 2016"

partages
commentaires
Rossi - "Je vise toujours la F1, mais je dois courir en 2016"
Par :
, Rédacteur en Chef USA
21 févr. 2016 à 14:33

Recalé par Manor, qui lui a préféré Rio Haryanto pour compléter son line-up 2016 aux côtés de Pascal Wehrlein, Alexander Rossi conserve ses ambitions de revenir en Formule 1, mais regarde également quelles sont ses options dans d’autres séries. 

Steve Eriksen, Alexander Rossi et Dale Coyne
Gabby Chaves, Bryan Herta Autosport Honda
Gabby Chaves, Bryan Herta Autosport Honda
Gabby Chaves, Bryan Herta Autosport Honda
Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
La Grid Girl d'Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Will Stevens, Manor Marussia F1 Team avec Nigel Mansell, et Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team

Après l’annonce de l’arrivée de Haryanto chez Manor, Alexander Rossi a confié à Motorsport.com : "Il y n’y a pas de baquets [F1] disponible, mais en même temps j’ai été impliqué en F1 depuis si longtemps que je crois mériter d’être sur la grille. Je vais donc essayer de garder un pied dedans cette année, dans une certaine mesure, et je vais essayer de mettre les choses en place pour l’avenir. La F1 reste l’object de mon attention, peu importe ce que je ferai cette année. Mais j’ai besoin de courir, j’ai besoin de rester compétitif."

De bonnes relations avec Manor

Malgré sa mise à l’écart, Rossi assure que ses relations sont toujours au beau fixe avec l’équipe Manor, qui lui a donné sa chance en fin d’année dernière. "Nous sommes toujours en communication étroite pour l’avenir", précise-t-il. "Notre relation est solide et j’ai beaucoup de respect pour tous ces gens."

Rossi ajoute qu’il a toujours eu le sentiment d’être un candidat sérieux pour un baquet chez Manor cette année, mais qu’il n’a jamais été à 100% confiant sur la question. 

"J’avais toujours un doute à l’esprit. Certains jours, je pensais être dans une position plus forte que les autres. Mais honnêtement, j’ai eu le sentiment que nous étions sur la bonne voie jusqu’à la fin. C’était donc une grosse déception de ne pas y arriver après ce que nous avons accompli en 2015. Cela semblait aller assez bien et tout le monde semblait heureux des résultats, donc je pensais être dans une position forte, mais évidemment le sport ne fonctionne pas toujours comme ça."

Malgré tout, Rossi estime avoir fait ses preuve quant au fait de mériter sa place en Formule 1, en prenant le départ de cinq Grands Prix en fin de saison 2015. "Je suis très reconnaissant d’avoir eu l’opportunité de faire ces cinq Grands Prix", souligne-t-il, "c’était merveilleux d’avoir eu cette chance, et le fait d’avoir pu être si performant est quelque chose que je garderai toujours en moi. Je sais que je fais du mieux que je pouvais, je n’ai aucun regret à ce sujet."

Rossi écarte l’idée selon laquelle les doutes qui entourent l’avenir du Grand Prix des Etats-Unis sur le Circuit des Amériques ont pu avoir un impact sur ses chances de conserver son baquet. Néanmoins, une présence américaine prononcée et sur le long terme lui permettrait vraisemblablement d’augmenter ses chances de retrouver la catégorie reine. 

"Je ne crois pas que l’incertitude autour d’Austin a quelque chose à voir avec ça. Mais oui, la F1 a encore du mal à attirer aux Etats-Unis, ce n’est pas un secret. Elle progresse mais ça ne provoque pas encore un énorme intérêt, donc nous travaillons pour changer ça. Les cinq courses que j’ai faites l’an dernier incluaient Austin, et malgré la météo cataclysmique, cela a apporté de l’intérêt. J’espère que ça changera encore à l’avenir, mais j’ai besoin d’être pilote à plein temps pour qu’il y ait un véritable effet."

Ses options pour 2016

Tout en travaillant sur un retour rapide en Formule 1, Rossi envisage toutes les options possibles pour disposer d’un programme de course cette saison. Des possibilités qu’il entrevoit à la fois en IndyCar et en WEC. 

"J’ai besoin de courir cette année et je courrai cette année", prévient-il. "Où ? Je le sais pas encore, personnellement. Nous avons eu une bonne dynamique en 2015, avec une année solide en GP2 et ces cinq Grands Prix ensuite ; c’étaient trois années difficiles pour moi en Europe. La dernière chose que nous voulons, c’est briser cette dynamique, donc je veux être quelque part où je peux courir à l’avant et montrer ce dont je suis capable."

Courir sur des ovales ne poserait pas de problème au pilote américain, qui n’est pas coutumier du fait : "Je n’ai pas de problème pour aller courir sur des ovales si l’opportunité se présente. Il y aura une courbe d’apprentissage comme pour tout, mais je n’ai pas d’appréhension par rapport aux ovales."

Quoi qu’il en soit, une décision quant à son éventuel avenir dans la discipline interviendra rapidement. "Les équipes ont leur deadline qui approche", rappelle-t-il. "Nous approchons de la fin du mois de février et les choses vont bientôt démarrer, donc les équipes ont besoin de réponses. Je m’attends à une décision, je l’espère, d’ici la fin de la semaine prochaine."

Même si son objectif est de retrouver la F1, Rossi promet que son engagement sera total là où il s’alignera en 2016, et que cela ne fera aucun doute. "A chaque fois que je monte dans une voiture, même un kart, ce n’est pas un problème", lance-t-il. "Je serai honnête et je dirai que mon souhait est de faire de la Formule 1, c’est la voie que j’ai tracée pour ma carrière et je suis allé courir en Europe depuis l’âge de 16 ans. Je n’ai jamais couru dans un championnat qui n’est pas lié à la F1."

"Pour le moment, j’ai pleinement l’intention de revenir en F1, et j’espère que nous pourrons faire en sorte que ça arrive. Mais quoi que je fasse, je veux gagner, et je ferai de mon mieux pour que ça arrive."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
Haas F1 dévoile ses couleurs et sa monoplace

Article précédent

Haas F1 dévoile ses couleurs et sa monoplace

Article suivant

La Haas VF-16 inspirée du design des top teams

La Haas VF-16 inspirée du design des top teams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Alexander Rossi
Équipes Manor Racing , Andretti Autosport , Bryan Herta Autosport
Auteur David Malsher