Rossi - Rebondir chez Marussia était "crucial" pour mon avenir

Évincé du programme Caterham, qui l’avait soutenu en FR 3

Évincé du programme Caterham, qui l’avait soutenu en FR 3.5 puis en GP2, Alexander Rossi a fait les frais du rachat de l’équipe F1 de Leafield. L’Américain a néanmoins su rebondir rapidement, en rejoignant Marussia dès le dernier Grand Prix de Hongrie. Désormais pilotes d’essais et de réserve de l’écurie russe, le pilote de 22 ans veut donner un nouveau départ à sa carrière. Il ne cache pas à quel point le doute a pu l’envahir, mais c’est maintenant avec les yeux brillants qu’il songe à son avenir.

« C’était crucial. Principalement parce que je ne voulais pas que l’on me voit comme étant en-dehors de la Formule 1 », reconnait Rossi dans les colonnes d’Autosport. « Conclure cet accord si rapidement avec Marussia, avant le break estival, était crucial. Je pensais que j’avais tout pour moi, et si je n’avais pas obtenu ce contrat, il aurait pu y avoir une perte d’intérêt et de confiance. »

Cette nouvelle aventure, Rossi la voit comme une deuxième chance qu’il ne veut surtout pas saborder. L’optimisme le gagne à l’idée de retrouver très vite le volant d’une F1, puisqu’il roulera dès les essais libres du vendredi matin à Spa-Francorchamps. Et d’autres occasions devraient suivre d’ici la fin de la saison.

« A mon avis, le fait que ce soit arrivé remet à zéro tout ce qui était négatif, pas seulement lors des dernières semaines, mais lors de ces deux dernières années », reconnait-il. « C’est un nouveau chapitre pour moi et je suis impatient de monter dans la voiture à Spa et de montrer ce dont je suis capable. Je crois que l’avenir semble vraiment brillant chez Marussia. »

La période de doute aura donc été courte pour Rossi, qui n’en garde pas moins un terrible souvenir, couplé à une expérience qui l’a mené de déceptions en déceptions chez Caterham « Pour être franc, je n’ai pas été très heureux ces deux dernières années », avoue-t-il. « J’ai le sentiment que ça aurait pu être mieux, mais les circonstances nous ont empêchés d’obtenir les résultats que je pensais mériter. »

« Les équipes ont vu du potentiel en moi et ont vu que j’étais sur le marché, donc c’est un soulagement. Mais jusqu’à ce que vous receviez ce coup de téléphone, il y a une sorte d’inconnue, alors je suis très reconnaissant. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alexander Rossi
Type d'article Actualités