Rowland conscient qu'obtenir un baquet F1 2019 sera "difficile"

partages
commentaires
Rowland conscient qu'obtenir un baquet F1 2019 sera
Par : Benjamin Vinel
6 août 2018 à 08:31

Oliver Rowland fait preuve de réalisme quant à ses chances d'obtenir un baquet en Formule 1 pour la saison 2019.

Oliver Rowland, Williams FW41 avec de la peinture aérodynamique sur l'aileron avant
Oliver Rowland, Williams FW41 avec de la peinture aérodynamique
Oliver Rowland, Williams Martini Racing
Oliver Rowland, Williams FW41
Oliver Rowland, Williams FW41
Oliver Rowland, Williams FW41
Oliver Rowland, Williams FW41
Oliver Rowland, Williams FW41

Rowland a quitté Renault, qui l'avait soutenu pendant deux ans, pour devenir pilote d'essais Williams en 2018, un rôle qui lui a permis d'effectuer deux journées d'essais au volant de la FW41 – l'une à Barcelone, l'autre au Hungaroring.

Lire aussi :

Mardi dernier, le Britannique a signé le neuvième chrono sur le tracé hongrois, lors d'une journée qui s'est toutefois achevée 90 minutes plus tôt que prévu lorsque la pluie a fait son apparition. Rowland "aurait aimé avoir l'opportunité d'en montrer un petit peu plus", mais savait qu'il était plus important que l'écurie engrange les données avant l'averse. Surtout, il est conscient qu'obtenir un baquet la saison prochaine sera "difficile", car la concurrence est rude.

"Il y a beaucoup de gens qui frappent à la porte et qui sont assez jeunes", déclare le Jeune Pilote Williams qui, à bientôt 26 ans, est d'ailleurs plus âgé que les deux titulaires, Lance Stroll et Sergey Sirotkin. "Je suis très satisfait de ma situation actuelle. La relation avec l'équipe est de plus en plus forte, et j'apprécie ce que je fais à l'usine. Il faut que je continue à travailler dur, à faire ce que je peux pour l'équipe, et qui sait où cela mènera ?"

Des rumeurs en pagaille

Le line-up 2019 de Williams est plus qu'incertain, d'autant qu'en raison des performances actuelles de l'écurie, ces volants font partie des moins prisés. La rumeur veut que Lance Stroll rejoigne Force India si son père investit dans la structure de Silverstone, tandis que George Russell, actuel leader du championnat de Formule 2, pourrait être placé par Mercedes dans une équipe cliente telle que Williams.

"Chez Williams, les deux pilotes ont un contrat pour l'an prochain, donc en théorie c'est non, mais tout le monde entend les rumeurs", poursuit Rowland. "De mon côté, je me tais. L'équipe a l'air très satisfaite de ce que je fais, donc je ne vais pas aller enfoncer des portes pour dire : 'Regardez-moi !'. Je vais juste faire mon travail dans l'ombre et espérer qu'ils le remarquent."

Pour l'Anglais, la dernière opportunité de temps de piste viendra au mois de novembre. Lorsqu'il lui est demandé ce qui l'attend chez Williams, Rowland répond : "Je ne suis pas sûr. Je vais reprendre mon travail sur le simulateur, continuer ce que je fais là-bas. Nous faisons de très bons progrès à l'usine et j'espère être présent à quelques autres courses. Qui sait, il y a des essais en fin d'année à Abu Dhabi, je vais travailler avec cet objectif et je saisirai toute opportunité qui se présente."

Avec Scott Mitchell

Prochain article Formule 1
Allison analyse les forces et les faiblesses de Mercedes et Ferrari

Previous article

Allison analyse les forces et les faiblesses de Mercedes et Ferrari

Next article

Verstappen : Red Bull a "2 courses de retard" sur les évolutions moteur

Verstappen : Red Bull a "2 courses de retard" sur les évolutions moteur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Oliver Rowland
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités