Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

Russell n'a affiché aucune déception en réintégrant Williams

De retour au volant de sa Williams ce vendredi à Abu Dhabi, George Russell n'a laissé transparaître aucune déception et s'est rapidement remis au travail.

Russell n'a affiché aucune déception en réintégrant Williams

Quelques jours après avoir brillé lors du Grand Prix de Sakhir au volant de la Mercedes, George Russell a renoué ce vendredi avec sa Williams sur le circuit de Yas Marina. Hier encore, le Britannique ne savait pas dans quel baquet il s'installerait aujourd'hui, avant d'apprendre dans la soirée le retour de Lewis Hamilton. Le plus naturellement du monde, il a réintégré son écurie, avec laquelle il courra encore l'an prochain.

Après avoir confié que l'absence de son pilote s'était fait sentir le week-end dernier, le management de l'écurie de Grove s'est réjoui de retrouver son fer de lance, qui a été accueilli comme il se doit, avec même un petit message de bienvenue accolé dans son cockpit. "C'est génial de le voir revenir", souligne Simon Roberts, directeur de Williams. "C'est un peu comme s'il rentrait à la maison pour le week-end, c'est chouette."

Lire aussi :

Sans surprise, l'écurie a surtout retrouvé tout le professionnalisme d'un pilote qui n'a absolument pas manifesté la moindre part de déception, même si celle-ci aurait pourtant pu être légitime. Russell s'est remis au travail, renouant aussi avec le fond du classement et une 16e place en adéquation avec le rythme de sa FW43 lors de la première séance d'essais libres.

"Je suis sûr qu'il est un peu déçu au fond de lui, mais nous l'avons vraiment chaleureusement accueilli", explique Simon Roberts. "Nous sommes vraiment ravis de le voir. Son programme s'est déroulé comme prévu. Nous avons roulé avec des capteurs en prévision de l'an prochain et il s'est rapidement réhabitué à la voiture. Peut-être que lors du premier tour il essayait de trouver à nouveau les points de freinage de notre voiture. Mais il n'a pas fait un pas de travers. Il a tout extrait de la voiture, comme prévu."

"Nous savons depuis un moment quel talent il a. Le week-end dernier, il a eu la chance de le montrer sur la scène mondiale. Et nous sommes vraiment heureux qu'il ait pu avoir cette opportunité. Nous avons Nicholas [Latifi] et George pour l'an prochain. L'essentiel sur quoi nous travaillons aujourd'hui, c'est de nous assurer de pouvoir leur donner la meilleure voiture possible."

partages
commentaires
Pourquoi les anciennes F1 ont l'air plus rapides à la télé

Article précédent

Pourquoi les anciennes F1 ont l'air plus rapides à la télé

Article suivant

En images : Alonso a repris le volant de la Renault R25

En images : Alonso a repris le volant de la Renault R25
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes George Russell
Équipes Williams Racing
Auteur Basile Davoine