Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Russell critique un camion-grue "stupide" suite au crash de Pérez

partages
commentaires
Russell critique un camion-grue "stupide" suite au crash de Pérez
Par :
7 sept. 2019 à 11:55

George Russell a déclaré que l'utilisation d'un camion-grue suite à l'accident de Sergio Pérez en EL1 alors que des F1 étaient encore en piste et rentraient aux stands était "stupide" et "inutile".

Sergio Pérez s'est accidenté ce vendredi en Essais Libres 1 à la sortie d'Ascari, perdant le contrôle de sa Racing Point à faible vitesse sur piste humide. Quelques secondes après l'accident, qui avait entraîné la sortie du drapeau rouge, George Russell qui sortait de l'enchaînement et arrivait dans la ligne droite de retour a eu la mauvaise surprise de croiser un véhicule d'intervention, un camion-grue, destiné à prendre la RP19 en charge. Ce dernier était situé dans l'herbe, sur la gauche du circuit.

Quand le Britannique s'est aperçu de cela, il a immédiatement signalé la chose à la radio : "Qu'est-ce qu'ils font à laisser ce camion aller en piste alors que nous y sommes toujours ? C'est juste pas nécessaire. Surtout dans ces conditions."

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur ce commentaire, il a par la suite expliqué : "À la lumière des récents événements [le décès d'Anthoine Hubert à Spa en F2], on aurait pu penser que quelque chose de stupide comme ça ne serait pas arrivé. Qu'importe que nous soyons sous drapeau rouge ou VSC [Virtual Safety Car], ça peut arriver n'importe où. Lewis [Hamilton] s'est accidenté sous VSC en Allemagne. Donc il n'y a pas besoin de prendre un risque inutile en mettant le véhicule d'intervention sur la piste. Le camion était exactement à l'endroit où Pérez s'est accidenté."

L'accident d'Hubert était le premier à entraîner la mort d'un pilote lors d'un week-end de Grand Prix depuis celui du Japon en 2014, où Jules Bianchi s'était grièvement blessé en sortant de piste et en percutant un tracteur-grue, avant de décéder neuf mois plus tard. Cependant à l'époque, c'est sous drapeau jaune que l'incident avant eu lieu dans la portion du circuit de Suzuka où la Sauber d'Adrian Sutil était accidentée un tour auparavant.

Quand un drapeau rouge est déployé, le Règlement Sportif de la Formule 1 intime aux pilotes l'ordre d'"immédiatement réduire la vitesse et de rentrer lentement dans la voie des stands". La FIA contrôle si la vitesse a été "suffisamment" réduite. L'évacuation d'un véhicule arrêté ou accidenté a lieu quand le directeur de course estime qu'il est sûr de le faire. Cela veut dire qu'un véhicule d'intervention peut se diriger vers le lieu de l'accident une fois que le drapeau rouge est brandi, si les conditions de sécurité sont jugées satisfaisantes. Les pilotes doivent quant à eux respecter un temps minimum entre le moment où le drapeau rouge est brandi et celui où ils franchissent la première ligne de Safety Car en entrant aux stands.

Lire aussi :

Ce samedi matin, un nouvel incident grave en Formule 3 a entraîné le retrait du dos d'âne situé à l'extérieur de la Parabolique, suite au décollage d'Alex Peroni dont la voiture a atterri sur le mur de mur, à l'envers, tout en détruisant le grillage. Le pilote australien est sorti conscient et debout de sa voiture.

Article suivant
EL3 - Vettel avec l'aspiration de Leclerc, Honda et Renault placés

Article précédent

EL3 - Vettel avec l'aspiration de Leclerc, Honda et Renault placés

Article suivant

Tactiques en qualifs : 15 pilotes F3 pénalisés, les pilotes F1 avertis

Tactiques en qualifs : 15 pilotes F3 pénalisés, les pilotes F1 avertis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Catégorie EL1
Pilotes George Russell
Équipes Williams Racing
Auteur Fabien Gaillard