Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Russell déplore un problème de freinage sur la Williams

partages
commentaires
Russell déplore un problème de freinage sur la Williams
Par :
24 oct. 2019 à 10:30

George Russell estime être handicapé par un problème lié au freinage sur sa Williams FW42 depuis quelques Grands Prix.

Malgré des performances toujours nettement supérieures à celles de son coéquipier Robert Kubica, George Russell n'est pas satisfait. Au volant de la monoplace la moins compétitive du plateau, le Britannique parvient pourtant à se rapprocher de ses autres concurrents en qualifications, comme l'a montré le Grand Prix du Japon, où il n'était qu'à deux centièmes de la Racing Point de Sergio Pérez.

Lire aussi :

Russell a ensuite conclu la course à moins de 15 secondes des deux Haas, mais cela ne suffit pas à son bonheur, et il évoque même "une course incroyablement délicate", "l'une de nos plus dures de la saison", en raison d'un comportement manifestement instable au freinage.

"Nous avons un petit problème de freinage depuis un certain nombre de Grands Prix", analyse l'Anglais, relayé par le site officiel de la F1. "C'était particulièrement mauvais en course : à presque chaque virage, quand on freine, on n'a pas confiance en les freins. Par conséquent, on n'a pas confiance pour attaquer le virage, ce qui compromettait mon rythme. Il est question de constance – il y a certains tours où ça fonctionne bien et d'autres non. Nous devons donc étudier les données et comprendre pourquoi."

George Russell, Williams Racing FW42, se crashe

"Quand on a un seul tour, on peut plus ou moins faire une petite différence ; quand c'est un relais plus long, ça se nivelle plus ou moins. C'est avec ces problèmes que je fais 60 tours d'affilée et non un seul. Sur un tour, on peut poser ses couilles sur le mur et espérer que ça passe..."

Russell espérera ne pas avoir de tel problème sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, où il n'a jamais couru par le passé (tout comme Kubica par ailleurs). Ce circuit accueille le Grand Prix du Mexique et comprend quelques longues pleines charges suivies par des gros freinages.

Article suivant
Pérez : "On savait que c'était une année de transition"

Article précédent

Pérez : "On savait que c'était une année de transition"

Article suivant

Ricciardo : "L'objectif est de battre les McLaren" à Mexico

Ricciardo : "L'objectif est de battre les McLaren" à Mexico
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Équipes Williams Racing
Auteur Benjamin Vinel