Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
47 jours
09 mai
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
96 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
103 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
120 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
138 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
152 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
180 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
187 jours
12 sept.
Course dans
194 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
208 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
211 jours
10 oct.
Course dans
221 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
236 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
243 jours

Russell échappe à la disqualification et conserve ses points

Alors qu'il risquait potentiellement de perdre son premier top 10 en carrière, George Russell va finalement conserver les points de sa neuvième place.

George Russell menait la course du Grand Prix de Sakhir jusqu'au 61e tour. Le Britannique, qui avait jusqu'ici réalisé une course impeccable et pris la mesure de Valtteri Bottas, est passé par les stands sous Safety Car, alors que Mercedes tentait un double arrêt pour assurer la fin de course en profitant de la neutralisation.

Mais cette procédure de routine s'est transformée en désastre quand, en raison d'un problème radio, les pneus avant du train en fait destiné à Bottas ont été montés sur la monoplace de Russell. Ce mélange entre les trains de pneus, qui a ensuite obligé le #63 à s'arrêter au tour suivant pour retrouver des pneus faisant bien partie de son allocation, est une infraction au Règlement Sportif passive d'une disqualification.

Lire aussi :

Mais les commissaires ont décidé d'adopter une approche moins sévère, en indiquant que l'infraction proposée dans le cas d'espèce était inédite. Ainsi, c'est une amende de 20'000 euros qui est infligée à Mercedes, mais Russell conserve les points de sa neuvième place finale et de son meilleur tour, acquis après être ressorti 15e suite au dernier arrêt.

Voici comment est rédigée la justification de la décision : "La voiture #63 a reçu les pneus avant qui étaient alloués à la voiture #77. Cela a été causé par un problème technique de communication radio, dans lequel la communication du muret des stands vers l'équipe d'arrêt au stand indiquant que la voiture #63 était en train d'entrer au stand avant (et non après) la voiture 77, n'a pas été reçue par l'équipe de la voiture #63 car, dans le même temps, le pilote de la voiture #63 a transmis par-dessus ce message."

"Cela a entraîné l'installation des pneus avant de la voiture #77 sur la voiture #63 (les voitures s'arrêtaient en même temps). Cela constitue clairement une infraction au règlement et aurait normalement impliqué une pénalité sportive allant jusqu'à la disqualification. Cependant, dans ce cas, il y a des circonstances atténuantes, en plus du problème radio évoqué ci-dessus."

"Premièrement, l'équipe a rectifié le problème en un tour. Cela a impliqué que la voiture #63 fasse un autre arrêt, perdant ainsi des places dans le classement."

"Deuxièmement, la voiture #77 a fait un arrêt pour changer de pneus avant de découvrir que les pneus avant qui devaient être installés étaient sur la voiture #63, [et] a donc été renvoyée après un délais considérable, avec les pneus qui étaient montés sur la voiture #77 avant l'arrêt. Cela a aussi eu un impact sur le classement final de la voiture 77."

"Troisièmement, même si ce type d'infraction n'est pas couvert par la 'tolérance des 3 tours' dont il est fait référence dans le second paragraphe de l'article 24.4 b) (qui ne se réfère actuellement qu'à l'utilisation de pneus de spécifications différentes), nous considérons qu'il est d'une nature similaire."

"Cependant, la responsabilité de monter des pneus en conformité avec le règlement revient toujours à chaque écurie et ainsi il est considéré qu'une pénalité doit être infligée. Il est recommandé que la FIA envisage d'amender l'article 24.4 b) pour prendre en compte ce genre d'infraction quand elle est rectifiée sans délais. Il est noté que ce type d'infraction n'a auparavant jamais été rencontré en Formule 1."

partages
commentaires
Mercedes explique sa "connerie monumentale" au stand à Sakhir

Article précédent

Mercedes explique sa "connerie monumentale" au stand à Sakhir

Article suivant

Championnat - Racing Point gagne et retrouve le top 3

Championnat - Racing Point gagne et retrouve le top 3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Catégorie Course
Pilotes George Russell
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard