Réactions
Formule 1 GP de Belgique

Russell et Hamilton se sont gênés : shootout raté pour Mercedes

Le shootout du Grand Prix de Belgique n'a pas porté ses fruits pour Mercedes, pour qui les gros points sont probablement hors de portée lors du sprint.

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14, George Russell, Mercedes F1 W14, Valtteri Bottas, Alfa Romeo C43

On le sait, Mercedes n'a pas mis ses œufs dans le même panier ce week-end à Spa-Francorchamps avec une spécification à faible appui pour Lewis Hamilton et à fort appui pour George Russell. Ce dernier est en difficulté avec un manque de vitesse de pointe en conséquence, mais Hamilton était en grande forme lors du shootout précédant le sprint ce samedi. Or, les résultats ne le montrent pas.

Lire aussi :

Hamilton a pris la deuxième place dans les deux premières phases du shootout, et était même en tête à l'issue de sa première tentative en SQ3 ; cependant, les Mercedes ont lancé leur dernier assaut assez rapprochées, Russell est sorti large au premier virage, et elles se sont ensuite gênées dans le Raidillon et dans la ligne droite de Kemmel. L'aîné n'a pu faire mieux que septième, le cadet dixième.

"Je ne suis évidemment pas content", reconnaît Hamilton sur F1 TV. "Ça se présentait bien, j'avais ce premier tour qui m'a mis premier. Je pense que j'aurais pu être premier ou deuxième dans cette séance, la communication a été très mauvaise. Nous sommes arrivés au dernier virage et il y avait sept voitures au ralenti. On nous a menés à croire que nous n'avions plus le temps, mais il s'est avéré que nous en avions beaucoup. Et concernant [l'incident avec] George, c'est comme ça. Ça n'est pas vraiment important."

Lewis Hamilton, Mercedes W14

Lewis Hamilton (Mercedes)

Russell était déjà en difficulté lors des segments précédents, ne s'étant qualifié que d'extrême justesse avec le 15e chrono en SQ1 et le dixième en SQ2 – non sans le concours de certains pilotes ayant mal évalué la situation et n'ayant pu inscrire de temps au classement.

"C'était n'importe quoi du début à la fin, en fait", déplore Russell auprès de F1 TV. "J'étais surpris d'avoir atteint la Q3 avec tant d'erreurs de mon côté et un petit malentendu à la fin. J'étais trop proche de la voiture devant, Lewis était trop proche de moi. Nous avons cru que nous n'allions pas pour commencer le tour, car le chrono tournait. Mais il y en avait clairement plus de temps au chronomètre que nous ne l'avions prévu, car je crois que Max [Verstappen] a été la dernière voiture à franchir la ligne."

"C'est vraiment n'importe quoi ce week-end, ça ne se passe vraiment pas comme prévu. J'espère que nous allons pouvoir remonter un peu. Je suis convaincu que nous pouvons être plus rapides en course, mais jusque-là, les qualifications sont pourries."

Hamilton fait malgré tout preuve d'optimisme pour la suite du week-end. "Je me sens super bien dans la voiture, dans toutes les conditions. Un petit peu plus lent que les Red Bull dans le deuxième secteur, mais personne n'a roulé avec beaucoup de carburant, alors je suis ravi que ce soit sec aujourd'hui. Espérons faire une bonne course", conclut le septuple Champion du monde.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Duels en qualifs : le point au Grand Prix de Belgique 2023
Article suivant Pourquoi Stroll a dû utiliser les mediums en SQ2

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse