Russell "a manqué" à Williams lors du Grand Prix de Sakhir

Williams a reconnu après le Grand Prix de Sakhir avoir eu du mal à se passer de l'apport de George Russell mais a confiance de retrouver, une fois qu'il sera revenu, un pilote encore meilleur.

Russell "a manqué" à Williams lors du Grand Prix de Sakhir

Suite au forfait de Lewis Hamilton pour le Grand Prix de Sakhir, le Britannique ayant été testé positif au COVID-19, Williams a permis à Mercedes de lui emprunter George Russell pour le remplacer. Le jeune pilote, qui fait partie de la filière du constructeur allemand, a brillé au volant de la W11 en signant la seconde place en qualifications à 0"026 de Valtteri Bottas et en étant en lice pour remporter la course avant un arrêt au stand désastreux de Mercedes et une crevaison qui l'a finalement empêché de faire mieux que neuvième.

De son côté, Williams a fait appel à son réserviste, Jack Aitken, qui a été globalement solide pendant le week-end même s'il a connu une sortie de piste durant la course, qui a déclenché la voiture de sécurité à l'origine des malheurs de Mercedes. Toutefois, l'absence de Russell s'est clairement fait ressentir du côté de l'écurie de Grove.

Lire aussi :

"Il ne fait aucun doute que George nous a manqué, non seulement à cause de son rythme mais aussi de ses indications sur la voiture et les pneus en particulier", a expliqué Dave Robson, responsable de la performance du véhicule. "Donc, oui, pas facile. La valeur de l'expérience est énorme et il est certain que cela a été un peu plus difficile que cela n'aurait pu l'être. Mais, je pense, pour être juste [envers Nicholas Latifi et Aitken], que les deux ont fait du bon travail."

Une des raisons pour lesquelles Mercedes a fait appel à Russell est sa conviction dans le fait qu'avoir une expérience dans une voiture de pointe lui serait grandement bénéfique et qu'une fois de retour chez Williams, il puisse réemployer ces connaissances afin de développer son potentiel et celui de l'écurie. Robson estime cependant que ces avantages ne seront pas forcément de nature à transformer le package de l'équipe.

"Je suppose que nous le saurons au cours des deux prochaines semaines lorsque nous lui parlerons à nouveau, mais il n'y a rien qu'il pourra dire qui transformera soudainement notre voiture en la leur. Il y aura une limite à ce qui est directement pertinent. Il y a une limite à ce qu'ils lui diront, et une limite à ce qu'il serait raisonnable qu'il nous transmette ensuite. Mais en tout cas, je pense que beaucoup de détails ne sont pas si pertinents. Cette voiture [la Mercedes] est tellement différente de la nôtre que ce ne sera pas pertinent."

"Mais ce sera intéressant. Il aura acquis une expérience précieuse sur la façon dont ils préparent leurs pneus, dont ils font les départs en course. Et même si ce n'est pas directement pertinent, il devrait au moins être capable de reprendre certaines des idées qu'ils utilisent pour y parvenir. C'est au moins une expérience différente pour lui, ce qui est une bonne chose, et j'espère que l'expérience de la course au bout du compte l'aidera à prendre confiance et à comprendre ce qu'est la course en F1 en ce moment."

partages
commentaires

Related video

Trois runs avec la Renault R25 pour Alonso à Abu Dhabi

Article précédent

Trois runs avec la Renault R25 pour Alonso à Abu Dhabi

Article suivant

La biosphère F1 devrait être utilisée pour le GP d'Australie 2021

La biosphère F1 devrait être utilisée pour le GP d'Australie 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Pilotes George Russell
Équipes Mercedes , Williams Racing
Auteur Fabien Gaillard