Russell s'interdit de penser à l'opportunité Mercedes pour 2022

George Russell a expliqué qu'il écartait de son esprit toute possibilité de devenir titulaire chez Mercedes à partir de 2022 à l'approche de sa troisième saison en F1, car il sait que les choses peuvent vite évoluer.

Russell s'interdit de penser à l'opportunité Mercedes pour 2022

Membre de la filière de jeunes pilotes de Mercedes et auteur d'un Grand Prix remarqué pour le compte de l'écurie allemande à Sakhir, où il remplaçait Lewis Hamilton et où la victoire lui a échappé en raison de deux coups du sort, George Russell est le candidat évident à un baquet du côté de Brackley pour la saison prochaine.

Toutefois le Britannique, s'appuyant sur les hauts et les bas d'une saison 2020 particulière, préfère ne pas accorder trop d'importance à cette situation et se concentrer sur la tâche qui se présente à lui avec sa troisième saison au sein de l'équipe Williams. Aussi, dans une interview exclusive pour Motorsport.com, Russell a affirmé ne pas réfléchir au fait d'atteindre des objectifs pour satisfaire les dirigeants de Mercedes.

Lire aussi :

"Non, il n'ont pas dit ce que je devais faire", a-t-il déclaré. "Pour l'instant, je suis juste respectueux de tout le monde chez Williams et je vais absolument tout donner pour cette écurie, comme ils l'ont fait pour moi lors des deux dernières années. Je n'aime pas penser à l'avenir. Cette discipline change incroyablement vite, la perception des gens sur les pilotes, votre réputation, [peut vite changer]. Et des facteurs extérieurs [peuvent entrer en jeu], comme on l'a vu."

Une vision des choses renforcée par le fait qu'il a justement pu accéder au baquet de la Mercedes à Bahreïn l'an passé, alors même que la direction précédente de Williams s'était toujours montrée clairement opposée à une telle situation. "Personne ne pouvait prévoir les événements qui se sont déroulés. Me dire au milieu de l'année que j'allais mener une course, et que j'aurais dû remporter une épreuve, et partir de la première ligne... Parce que je ne pensais même pas que ça serait possible, je ne pensais même pas qu'il était possible d'avoir cette chance avec Mercedes, en tant que pilote de réserve."

"Nous en avions parlé par le passé [avec l'ancienne direction de Williams], et c'était 'non'. Mais, par chance, les nouveaux propriétaires ont été très ouverts et ils ont juste voulu me donner cette opportunité. Potentiellement pour voir mon niveau de performance également. Donc je ne pensais pas que cette possibilité [était réaliste], même si Lewis ou Valtteri [Bottas] devaient manquer une course. Je ne croyais pas que ce serait possible."

Lire aussi :

Même si le résultat du GP de Sakhir fut très décevant et frustrant, avec une neuvième place finale, Russell a bien conscience de la manière dont sa performance a été perçue. "Ça ne me ronge pas de l'intérieur, parce que je vois que la course a presque été une victoire en soi vu la façon dont tout s'est déroulé. C'est ce que j’essaie de me dire de toute manière pour surmonter la déception d'avoir perdu !"

"Je crois que le fiasco de l'arrêt au stand m'a aussi donné l'opportunité de retourner en piste et de montrer ce que je pouvais faire dans des circonstances très difficiles, quand la pression est forte. Nous avions la course pleinement sous contrôle et puis, tout d'un coup, je tombe en cinquième place et mon équipier est devant moi dans la même voiture, dont je savais qu'il serait incroyablement compliqué à dépasser."

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Related video

Kubica et les éternels regrets d'avoir manqué le titre en 2008

Article précédent

Kubica et les éternels regrets d'avoir manqué le titre en 2008

Article suivant

Mercedes va rénover ses ateliers inchangés depuis BAR

Mercedes va rénover ses ateliers inchangés depuis BAR
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard