Réactions
Formule 1 GP d'Abu Dhabi

Russell : Les Red Bull sont plus rapides que nous à Abu Dhabi

Malgré ses chronos rapides dans les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Abu Dhabi, George Russell place sa Mercedes derrière la Red Bull RB18 en ce qui concerne la compétitivité à Yas Marina.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB18

Avec deux deuxièmes places ce vendredi, George Russell a associé régularité et performance sur le circuit de Yas Marina. Son coéquipier Lewis Hamilton n'était pas en reste, avec le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix d'Abu Dhabi avant de tomber à la quatrième place lors de la séance suivante.

En revanche, aucun des deux pilotes de la Flèche d'Argent n'a été en mesure de s'approcher du temps de Max Verstappen en EL2, auteur d'un 1'25"146 avec les gommes tendres. Ainsi, bien que Russell soit satisfait de sa performance du jour, il estime que Red Bull est en position de force ce week-end.

"Je pense que nous avons passé une excellente journée avec tout ce que nous avons appris", a-t-il expliqué. "Nous avons testé pas mal de choses, surtout de mon côté en EL1 par rapport à 2023. C'était l'une des dernières occasions pour faire des essais. Les températures sur la piste étaient évidemment plus fraîches en EL2, la piste a complètement changé. Ça avait l'air d'être rapide mais je pense que Red Bull l'était plus que nous. Ils ont probablement deux dixièmes d'avance sur un tour, peut-être encore plus sur les longs relais."

"Nous savons qu'ils ont une voiture très rapide en ligne droite, très efficace, et ça leur convient parfaitement sur un circuit comme celui-ci, avec deux longues lignes droites et beaucoup de virages lents."

Lire aussi :

Avec ses commentaires, Russell semble s'exclure de la lutte pour la victoire ce week-end. Interrogé sur la position qu'il serait en mesure de décrocher en course, le vainqueur du Grand Prix de São Paulo vise malgré tout les avant-postes.

"Je pense que nous allons nous battre pour [les premières positions]. Je pense que nous pourrons nous battre pour le top 3 en qualifications et qui sait où cela nous mènera dimanche", a-t-il simplement indiqué.

La gestion des pneumatiques est l'une des clés pour connaître le succès au Grand Prix d'Abu Dhabi. Pour l'heure, les pilotes Mercedes sont en difficulté avec leurs enveloppes, dont la mise en température s'est avérée une tâche complexe pour Hamilton en EL2.

"Les EL1 étaient très bons. L'équilibre était assez mauvais en EL2. J'ai fait quelques changements entre la première et la deuxième séance mais ce n'étaient pas les bons. J'ai eu un peu de mal en EL2, avec beaucoup de survirage, c'est ce qui m'a surtout limité", a confié le Britannique. "En EL1, nous pouvions faire un tour lent et les pneus pouvaient se mettre en température. [En EL2], nous roulions beaucoup plus rapidement pour que les pneus soient prêts. C'était comme un lancer de dés : parfois ils l'étaient, parfois ils ne l'étaient pas et se dégradaient dans le dernier secteur."

Russell a corroboré les propos de son coéquipier : "C'est vraiment difficile sur un tour parce que tous les virages serrés se situent dans le dernier secteur. Nous essayons de trouver cet équilibre sur un tour pour tirer le maximum du pneu, sans en faire trop dans le premier secteur et en s'assurant qu'il est bien là pour le troisième secteur."

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Crash de Pérez à Monaco : la FIA ne prévoit pas encore d'enquête
Article suivant Marko dément finalement le retour de Ricciardo chez Red Bull en 2023

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse