Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
72 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
85 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
107 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
128 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
142 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
156 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
184 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
191 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
205 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
240 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
261 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
275 jours

Russell : Redresser Williams prend plus de temps que prévu

partages
commentaires
Russell : Redresser Williams prend plus de temps que prévu
Par :
Traduit par: Fabien Gaillard
26 janv. 2020 à 13:15

Pour George Russell, le travail de refondation réalisé pour permettre à Williams de remonter la pente a pris plus de temps que prévu mais le taux de progression est "vraiment important".

La saison de Williams en 2019 a démarré du très mauvais pied avec le retard accumulé par la conception de la FW42 qui l'a empêché de prendre la piste lors des premiers jours des essais hivernaux. La voiture s'est en plus avérée particulièrement lente et s'est retrouvée loin de la lutte pour le milieu de peloton. Paddy Lowe, directeur technique, a quitté l'écurie, qui a terminé avec un seul point au compteur et la dernière place du classement constructeurs pour la seconde année consécutive.

Williams travaille depuis pour améliorer les processus de développement de ses monoplaces pour l'avenir et Russell explique que cela est allé moins vite que prévu. "L'équipe a procédé à une grande remise à zéro au niveau de la philosophie aéro et nous avons dû prendre ce contrecoup sur le plan de la performance pour reconstruire ces fondations, donc au début de la saison nous n'avons pas été surpris par la position dans laquelle nous nous trouvions", a déclaré le jeune Britannique.

Lire aussi :

"Nous aurions espéré progresser plus rapidement, mais ces fondations ont été plus longues à mettre en place que ce que nous avions anticipé. [Mais] désormais, le taux de progression est vraiment important. Nous pouvons vraiment le voir en soufflerie avec le niveau d'appui que nous avions au début de l'année [2019], celui que nous avions [en fin de saison] et celui que nous estimons pour le début de la saison à venir. La seule chose que nous ne savons pas, c'est à quel point les autres vont progresser. Je peux vous dire que si personne d'autre ne progresse, nous serons bel et bien dans la lutte."

Même si la refondation a pris plus de temps que ce qui était attendu, Russell assure toutefois que les progrès effectués sur la FW42 était bien réels et que si un tel développement avait été en place dès le début de saison, elle aurait été capable de se battre régulièrement pour les points. "Tout le monde a progressé, mais nous croyons que nous allons progresser à un taux bien plus important l'année prochaine que cette année. C'est une grande raison d'être positif. Si nous [avions] démarré [2019] avec cette voiture, nous aurions été dans la lutte dès le début de saison parce que nous avons trouvé du temps avec la voiture. Mais tous les autres [ont également progressé, donc] de l'extérieur on dirait que nous n'avons pas progressé tant que ça, alors que nous l'avons fait au même rythme que tout le monde." 

Concernant les objectifs de Williams pour 2020 et les nouvelles règles 2021, Russell explique vouloir "voir les progrès", avant d'ajouter : "Je veux voir les progrès de moi-même, et je veux voir les progrès de la voiture. Je crois que l'an prochain, nous serons plus forts. En abordant 2021, avec toutes ces fondations qui seront posées, nous devrions définitivement être en place."

Article suivant
Sergio Pérez, l'homme aux huit podiums en F1

Article précédent

Sergio Pérez, l'homme aux huit podiums en F1

Article suivant

Ces pilotes qui n'ont gagné qu'une seule course en F1

Ces pilotes qui n'ont gagné qu'une seule course en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes George Russell
Équipes Williams Racing
Auteur Alex Kalinauckas