Russell remplace Grosjean comme directeur du GPDA

Le pilote Williams George Russell est devenu le nouveau directeur de l'Association des pilotes de Grand Prix (GPDA) après le départ de Romain Grosjean.

Russell remplace Grosjean comme directeur du GPDA

George Russell sera l'un des deux directeurs du GPDA, aux côtés de Sebastian Vettel, et il travaillera également en collaboration avec le président de l'association, Alex Wurz. Le GPDA défend les intérêts des pilotes de F1, notamment face aux instances dirigeantes.

S'exprimant sur cette nouvelle responsabilité, le Britannique de 23 ans a déclaré : "C'est un honneur et un privilège d'être nommé directeur du GPDA. J'apprécie le soutien que m'ont témoigné mes collègues pilotes en me confiant ce rôle et j'ai conscience de la responsabilité qu'il implique. Au cours de ses six décennies d'existence, le GPDA a fait partie intégrante du soutien et du façonnement de la sécurité en F1, pour la discipline et nos fans."

Profitez de notre offre exceptionnelle :

Romain Grosjean a quitté son rôle au sein du GPDA en même temps qu'il partait de la F1 pour se tourner vers l'IndyCar aux États-Unis. Il va tout de même rester impliqué en tant que conseiller dans le cadre du travail en cours sur la sécurité et les leçons tirées de son accident lors du GP de Bahreïn 2020.

Le GPDA a également annoncé la nomination de sa première directrice non pilote, avec l'arrivée d'Anastasia Fowle, conseillère juridique de longue date de l'association, pour l'aider dans ses affaires et ses activités. "Après plusieurs années de travail aux côtés d'Alex, Sebastian et Romain, je suis fière qu'ils et leurs collègues pilotes m'aient nommée pour le premier poste du conseil d'administration non destiné à un pilote de F1. Je suis passionnée par la discipline et l'industrie, et je suis honorée de pouvoir soutenir le GPDA dans ses efforts."

Tous les pilotes de la grille font actuellement partie du GPDA et, sous la direction de Wurz, il a joué un rôle important en contribuant à l'amélioration de la sécurité, mais aussi en veillant à ce que le sport soit à la hauteur en termes de spectacle. L'association a joué un rôle déterminant pour que la voix des pilotes soit entendue lorsqu'il s'est agi d'élaborer la nouvelle réglementation F1 pour 2022, afin de s'assurer que les Grands Prix continuent à offrir un défi aux pilotes et à plaire aux fans.

partages
commentaires
Grosjean : La Haas 2021 "n'est pas une F1 pour se faire super plaisir"
Article précédent

Grosjean : La Haas 2021 "n'est pas une F1 pour se faire super plaisir"

Article suivant

Williams annonce un nouveau directeur technique

Williams annonce un nouveau directeur technique
Charger les commentaires