Russell compare son tour de Q2 à "une pole position"

George Russell a réalisé un exploit en hissant sa modeste Williams FW43B dans la Q3 du Grand Prix d'Autriche.

Russell compare son tour de Q2 à "une pole position"

Cela faisait bientôt trois ans que Williams attendait cela. Car depuis le Grand Prix d'Italie 2018, aucun pilote de l'écurie britannique n'était parvenu à accéder à la Q3. Mais George Russell a mis fin à cette série de contre-performances lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche 2021.

Après avoir brillamment accédé à la Q2 pour la neuvième fois de l'année, le pilote Williams avait la Q3 dans son viseur sur le Red Bull Ring. Conscient que Williams ne souhaitait pas se qualifier pour la dernière séance du samedi avec les gommes tendres, Russell a bouclé son ultime tour chronométré avec les pneus mediums. Son temps de 1'04"553 a été suffisamment compétitif pour sortir les deux pilotes Ferrari, eux aussi en gommes jaunes, et a procuré la même joie qu'une pole position !

"Ça ressemblait vraiment à une pole position", a-t-il lancé. "Atteindre la Q3 est une chose mais y arriver avec les pneus mediums en est une autre. Avant la séance, nous avons discuté de l'ordre de passage des pneus [avec l'équipe] pour savoir si nous allions d'abord chausser les tendres puis les mediums, ou l'inverse. Mais nous étions catégoriques : nous ne voulions pas entrer dans le top 10 avec les tendres. Réussir à [se qualifier en Q3], c'est presque comme une pole position, et je pense que depuis ma dernière victoire, je n'avais jamais été aussi gonflé à bloc."

Lire aussi :

En Q3, Russell s'est payé le luxe de devancer Lance Stroll en décrochant la neuvième place. Et la position du Britannique sur la grille de départ pourrait évoluer selon le résultat de l'enquête de l'incident entre Sebastian Vettel et Fernando Alonso. Mais qu'importe la décision finale des commissaires, le pari stratégique de Williams a payé. Dimanche, Russell sera sur la stratégie idéale en faisant partie des six hommes du top 10 à prendre le départ avec des pneus plus endurants.

"Nous sommes dans une position incroyable avec les AlphaTauri devant nous en [pneus] tendres, et Stroll – et probablement Sebastian [Vettel] – derrière nous en tendres également. Oui, nous pensons que [le tendre] va être désastreux en course. Nous avons une grande flexibilité avec la stratégie, alors que ces gars-là ont peu de marge de manœuvre."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Related video

Alonso : "Le week-end est fini pour nous"
Article précédent

Alonso : "Le week-end est fini pour nous"

Article suivant

Vettel : "J'ai sacrifié mon tour" pour Alonso

Vettel : "J'ai sacrifié mon tour" pour Alonso
Charger les commentaires