Sainz : L'accident de Monza "ne se reproduira pas de sitôt"

Toujours dans une "phase d'apprentissage" avec la Ferrari SF21, Carlos Sainz a assuré que son accident à Monza, son troisième en quatre Grands Prix, ne se reproduirait pas en cette fin de saison.

Sainz : L'accident de Monza "ne se reproduira pas de sitôt"

La rentrée des classes est difficile pour Carlos Sainz. Déjà victime d'un accident aux qualifications du Grand Prix de Hongrie, début août, le pilote Ferrari a récidivé aux EL3 du Grand Prix des Pays-Bas puis lors des EL2 du Grand Prix d'Italie, lorsqu'il a perdu le contrôle de sa monoplace à la Variante Ascari et a violemment heurté les barrières.

Bien que ces multiples incidents ne soient pas survenus en course, ils ont néanmoins impacté la confiance de Sainz, qui a assuré ne pas en avoir terminé avec sa "phase d'apprentissage"

"C'est clairement un accident que j'aurais dû éviter, c'est un accident que je ne comprends toujours pas, je n'ai pas d'explication", a-t-il commenté au sujet de la sortie de piste de Monza. "La voiture était très neutre à Ascari durant tout le week-end, et j'avais de grandes difficultés avec l'équilibre [dans ce virage]. J'imagine que je suis encore dans une phase d'apprentissage avec la voiture. Elle semble être très neutre au milieu des virages, je dois être prudent lors de la ré-accélération."

Lire aussi :

Trouve-t-on une même cause aux trois accidents de Sainz ? Selon l'intéressé, il s'agit avant tout de "trois accidents distincts avec trois causes distinctes". L'Espagnol a ajouté : "À Zandvoort, j'étais légèrement sorti de la trajectoire et j'ai perdu le contrôle de la voiture, c'était une erreur de pilotage. À Budapest, je suis presque certain d'avoir pris l'une des plus grosses rafales de vent de ma carrière".

S'il a estimé que son apprentissage n'était pas encore terminé, Sainz a pourtant été félicité pour son adaptation rapide après avoir quitté McLaren en décembre 2020 et roulé pour la première fois dans la Ferrari SF21 en mars 2021. Le pilote espagnol a signé deux podiums lors de la première moitié de saison et occupe actuellement la septième place du classement général avec 6,5 points de retard sur son coéquipier Charles Leclerc, titulaire à Maranello depuis 2019.

Néanmoins, ses accidents à Zandvoort et à Monza ont légèrement noirci le tableau et sont survenus au moment où Mattia Binotto, directeur d'équipe, demandait à son pilote de boucler des week-ends de course sans commettre la moindre erreur en deuxième partie de saison. Après l'épisode de Monza, Sainz est catégorique : son crash en essais "ne se reproduira pas de sitôt".

"Ce n'est pas idéal parce que je cause beaucoup trop de réparations pour les mécaniciens et pour l'équipe ces derniers temps, mais je suis certain que cela ne se reproduira pas de sitôt, et je vais m'en remettre", a-t-il indiqué. "Mais oui, je dois en tirer les leçons et je dois continuer à analyser et à apprendre parce que ce n'est pas génial."

partages
commentaires
Le trophée de Ricciardo a rejoint celui de Senna

Article précédent

Le trophée de Ricciardo a rejoint celui de Senna

Article suivant

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier
Charger les commentaires