Formule 1
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
4 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
17 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
32 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
39 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
53 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
67 jours

Sainz s'est excusé par radio après sa lutte avec Albon

partages
commentaires
Par :
9 sept. 2019 à 09:47

La lutte âpre entre Carlos Sainz et Alexander Albon lors du Grand Prix d'Italie a rapidement été reléguée au rang d'affaire classée pour les deux hommes.

Même si elle n'a pas fait l'objet d'une enquête des commissaires, ni d'une présentation du drapeau noir et blanc sous forme d'avertissement, la lutte entre Carlos Sainz et Alexander Albon au début du Grand Prix d'Italie n'en a pas été moins âpre. Visiblement conscient d'avoir flirté avec les limites, le pilote McLaren a d'ailleurs présenté des excuses rapides à la radio, après un contact avec le pilote Red Bull Racing et un passage hors piste de ce dernier. C'était au troisième tour à Monza, alors que tous les deux se battaient pour la huitième place et qu'Albon avait dans un premier temps pris l'avantage, avant de se faire plus ou moins tasser par l'Espagnol à l'extérieur de Lesmo. 

Lire aussi :

"Il est venu de très loin dans le virage 4, il a freiné vraiment tard avec cette Red Bull, comme nous le voyons toujours avec Max [Verstappen] et tous ceux qui pilotent cette voiture", raconte Sainz. "J'étais assez surpris qu'il y aille, et j'ai réussi à aller à l'intérieur dans le virage 6. Dans le milieu de ce virage, j'ai perdu un peu l'arrière et je pense que ça a suffi pour le sortir un peu de la trajectoire. Je m'en suis excusé à la radio à ce moment-là, mais franchement, c'était de la course à la dure et j'ai un peu perdu la voiture, donc je ne pouvais rien faire différemment."

Albon pense d'ailleurs avoir commis une petite erreur, qu'il retient comme motif principal à son passage dans les graviers davantage que l'éventuelle responsabilité de Sainz. "J'ai l'impression que mon premier dépassement était plutôt bon", estime le Thaïlandais. "Il a repris du terrain ensuite, c'était une belle manœuvre de sa part. Ensuite, je savais que j'avais plus d'adhérence que lui dans les virages, donc j'ai tenté d'aller à l'extérieur et j'ai cru que le dépassement était fait. Nous prenons de petites marges, j'ai mis ma roue peut-être dix centimètres plus loin que ce que j'aurais voulu, et je suis allé dans les graviers."

Albon pénalisé face à Magnussen

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19 et Alex Albon, Red Bull Racing RB15 en lutte

Pour Sainz, le Grand Prix s'est achevé dès le 27e tour suite à une erreur de son équipe dans les stands, où un écrou de roue a mal été serré. McLaren a d'ailleurs écopé d'une amende pour cet incident. Albon, lui, est passé sous le drapeau à damier en sixième position, derrière les deux Renault, après avoir notamment subi une pénalité de cinq secondes suite à un incident avec Kevin Magnussen, lorsqu'il a court-circuité la deuxième chicane du tracé. 

"J'ai trouvé que c'était un peu sévère, car j'ai dépassé dans la ligne droite, j'étais devant à ce moment-là", précise Albon. "Il a voulu dépasser, ce qui est logique. Si j'avais tourné, nous nous serions accrochés, donc je devais tirer tout droit. Je n'avais nulle part où aller, je n'avais pas d'autre choix que celui de couper la chicane. Et vu que j'avais de l'avance, j'ai également doublé Danny [Kvyat], et je me suis dit que je n'allais pas rendre deux positions. Je devais continuer à attaquer. Je comprends pourquoi ils m'ont donné [la pénalité], mais je n'avais nulle part où aller."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34, devant Alex Albon, Red Bull Racing RB15

Article suivant
Des pilotes "presque à l'arrêt" à l'origine de l'erreur de Verstappen

Article précédent

Des pilotes "presque à l'arrêt" à l'origine de l'erreur de Verstappen

Article suivant

Ricciardo et Sainz étaient abasourdis par le crash en F3

Ricciardo et Sainz étaient abasourdis par le crash en F3
Charger les commentaires