Pour Sainz, la F1 doit tirer des leçons du départ d'Alonso

partages
commentaires
Pour Sainz, la F1 doit tirer des leçons du départ d'Alonso
Par : Basile Davoine
25 oct. 2018 à 19:02

Il ne reste plus que trois Grands Prix à Fernando Alonso avant de quitter la Formule 1, discipline dans laquelle il ne courra plus en 2019, mais pour laquelle il laisse une hypothétique porte ouverte en vue de l'avenir.

Fernando Alonso, McLaren MCL33
Carlos Sainz Jr, Renault Sport F1 Team
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Zak Brown, PDG et directeur exécutif de McLaren Racing et Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren, et l'équipe McLaren
Carlos Sainz Jr, Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Max Verstappen, Red Bull Racing, dans le parc fermé
Kimi Raikkonen, Ferrari, Kimi Raikkonen, Ferrari, sur le podium avec le trophée

La sortie imminente de Fernando Alonso se fait sur fond de déception avec un projet McLaren qui ne lui a pas permis de disposer d'une monoplace suffisamment compétitive, que ce soit avec Honda ou Renault comme motoriste, et va mettre un terme à cinq années sans la moindre victoire. Elle se fait aussi dans un contexte où le pilote espagnol a critiqué de manière répétée ce qu'était devenue la Formule 1 à ses yeux, avec son manque de concurrence et son manque d'incertitude du point de vue de la hiérarchie.

Lire aussi :

Pour Carlos Sainz, qui remplacera Alonso chez McLaren l'année prochaine, la manière dont celui-ci va quitter la scène doit être un motif de réflexion voire d'introspection pour les dirigeants de la Formule 1.

"Je pense que le fait qu'il s'en aille est une grosse perte pour la Formule 1", prévient Sainz. "Ne pas avoir l'un des meilleurs pilotes, voire le meilleur pilote de sport automobile du moment sur la grille, c'est une grosse perte. Je crois que c'est quelque chose que la Formule 1, que tout le monde doit prendre en considération : pourquoi un des meilleurs pilotes s'en va et pourquoi nous ne pouvons pas avoir un plateau un peu plus concurrentiel, où plusieurs pilotes peuvent se battre pour des victoires ou des podiums ? Je pense qu'il faut y réfléchir, que c'est quelque chose à quoi il faut penser pour l'avenir."

Fernando est un gagnant, il veut remporter des courses. 

Max Verstappen

En annonçant durant l'été qu'il allait quitter la Formule 1, Fernando Alonso a mis en avant son aspect trop prévisible et le manque d'action en piste selon lui. Un motif que certains comprennent, mais que d'autres voient comme un deuxième point derrière un autre plus essentiel : l'absence de monoplace compétitive à sa disposition.

"Fernando est un gagnant, il veut remporter des courses", estime Max Verstappen. "Il n'a pas vu que ça allait arriver dans le futur, et il essaie depuis quelques années, alors je peux comprendre pourquoi il part. Il y a probablement de nouvelles aventures pour lui, il pourra probablement gagner à nouveau, je pense que ça le motivera beaucoup et nous verrons bien ce qui se passera, s'il revient ou non."

Pour Kimi Räikkönen, la donne est encore plus simple, et l'ancien coéquipier d'Alonso chez Ferrari estime que le temps a fait son œuvre et que ce départ n'avait rien d'extraordinaire : "Le fait est que nous allons tous nous arrêter à un moment donné. Il y a toujours des nouveaux pilotes qui arrivent, et nous devrons tous partir un jour. C'est comme ça."

Article suivant
Un Vettel "désespéré" qui tente l'impossible ?

Article précédent

Un Vettel "désespéré" qui tente l'impossible ?

Article suivant

Magnussen disqualifié : Haas espérait se faire prendre un tour

Magnussen disqualifié : Haas espérait se faire prendre un tour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités