Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
19 mars
-
22 mars
Événement terminé
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
79 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
100 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
114 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
128 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
156 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
163 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
177 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
184 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
219 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
233 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
247 jours

Sainz va évoquer le projet McLaren avec Alonso

partages
commentaires
Sainz va évoquer le projet McLaren avec Alonso
Par :
20 août 2018 à 10:09

Carlos Sainz entend bien profiter de sa bonne entente avec Fernando Alonso pour obtenir quelques précieux conseils, alors qu'il remplacera son compatriote chez McLaren la saison prochaine.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 en pneus intermédiaires
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33 arrive sur la grille
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Lando Norris, McLaren MCL33
Paul Monaghan, Renault Sport F1 Team et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Lando Norris, McLaren MCL33
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team
Lando Norris, McLaren MCL33

Fraîchement officialisé chez McLaren pour la saison prochaine, Carlos Sainz entend profiter du Grand Prix de Belgique le week-end prochain pour préparer au mieux son intégration en discutant avec Fernando Alonso. L'actuel pilote Renault va remplacer le double Champion du monde, qui a annoncé la semaine dernière qu'il ne serait pas en F1 en 2019.

Les deux pilotes s'entendent particulièrement bien en dehors du paddock, mais en raison de la trêve estivale, ils n'ont pas encore eu l'occasion d'évoquer leur avenir. Sainz espère que son aîné et compatriote lui fournira quelques précieux conseils pour réussir du côté de Woking.

"Nous étions tous les deux en vacances, donc nous n'avons pas vraiment été en contact", explique Carlos Sainz dans une interview exclusive avec Motorsport.com. "Mais en dehors de ça, quand Spa arrivera, je discuterai avec lui de l'année prochaine et de la manière d'aborder la saison. Sans aucun doute, il me présentera les gens et tout ça, il me donnera de bons contacts."

Lire aussi :

Après trois années de collaboration cauchemardesques avec Honda, McLaren n'a pas franchi le cap de performance espéré cette saison en dépit du passage au moteur Renault, et les résultats trop moyens de l'écurie sont inévitablement pour beaucoup dans la décision prise par Alonso. Néanmoins, Carlos Sainz ne doute pas de son choix de rejoindre l'écurie, bien que quittant un team d'usine ainsi que le giron Red Bull qui lui a permis d'accéder à la Formule 1. Une conviction toutefois teintée d'une prudence évidente.

Que peut viser McLaren l'année prochaine ? "Je ne sais pas, car je n'ai pas encore été en contact avec l'usine", admet humblement le pilote espagnol. "Je n'ai pas eu de contact avec les gens là-bas. J'ai juste été en contact avec le management. Bien entendu, le management est optimiste et je le suis aussi quant au projet. Mais tant que je n'aurai pas intégré le projet ni discuté avec les ingénieurs, je ne serai pas en mesure de juger ça."

Alonso croit en Sainz

Présent à Silverstone, où il participait à la troisième manche de la Super Saison du WEC, Fernando Alonso a eu l'occasion de confier son propre optimisme au sujet de l'arrivée de Sainz chez McLaren.

"Carlos a tout ce qu'il faut pour mener un projet comme McLaren qui, nous l'espérons, continuera à progresser d'ici la fin de l'année", assure-t-il. "Les problèmes avec la voiture ont été identifiés depuis quelques mois maintenant, même si de nombreuses solutions ne peuvent pas être mises en place car le design 2018 est terminé."

"Mais je pense qu'en 2019, ça pourrait être complètement différent. Je crois que ça pourrait être une meilleure année, et Carlos a l'expérience et les capacités pour mener un tel projet. Il est encore jeune et il n'est pas en F1 depuis de nombreuses années, mais il a suffisamment d'expérience grâce à Toro Rosso et Renault. Ça pourrait très bien fonctionner pour McLaren."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi 

Article suivant
Whiting : Les faux arrêts au stand "font partie du spectacle" en F1

Article précédent

Whiting : Les faux arrêts au stand "font partie du spectacle" en F1

Article suivant

Technique - Comment démarre le moteur d'une F1

Technique - Comment démarre le moteur d'une F1
Charger les commentaires