Sainz a tiré les leçons de la confusion autour de son avenir

Carlos Sainz estime avoir tiré les leçons de la confusion qui a régné quant à son avenir tout au long du week-end du Grand Prix d'Autriche, il y a une quinzaine de jours.

Sainz a tiré les leçons de la confusion autour de son avenir
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 envoie des étincelles
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12

L'Espagnol avait pris ses dirigeants chez Red Bull par surprise quand il avait déclaré qu'il ne s'attendait pas à rester une quatrième saison consécutive chez Toro Rosso en 2018. Par la suite, il avait été révélé que la firme autrichienne avait activé l'option lui permettant de s'assurer ses services pour l'avenir. En arrivant à Silverstone le week-end dernier, Carlos Sainz a fait savoir que l'affaire était réglée et qu'il était heureux de rester chez Toro Rosso une année supplémentaire. Il a ensuite admis qu'il avait su tirer les leçons de cette fâcheuse expérience.

"Quand on est un pilote de 22 ans, on apprend de ce genre de chose, et la situation s'est apaisée dès que nous avons entamé notre discussion en Autriche", explique Sainz. "À ce moment-là, c'était oublié, je suis resté concentré sur mon travail comme je l'ai fait toute la saison. Je pense qu'il y a eu un peu [de confusion] et que j'ai appris de ça. Aujourd'hui je suis calme, car je n'ai aucune raison d'être vraiment trop stressé."

Sainz assure que ses relations restent très bonnes avec le directeur de Red Bull, Christian Horner, ainsi qu'avec le conseiller spécial Helmut Marko, après avoir passé beaucoup de temps avec les deux hommes à Silverstone.

"Après l'Autriche, nous avons tout clarifié, tout ce qui a été dit, tout ce qui n'avait pas l'intention d'être dit, et nous nous sommes tout expliqué les uns aux autres", précise le pilote espagnol. "Nous avons joué au tennis ensemble, fait un barbecue, passé du bon temps ; j'étais face à Christian Horner et Marko était l'arbitre. Nous avons donc passé un bon moment, la situation est apaisée, et je suis un pilote Red Bull au sein du programme Red Bull, confirmé chez Toro Rosso pour l'année prochaine."

Quant à l'éventualité d'un passage chez Renault dès le prochain Grand Prix en Hongrie, le principal intéressé l'a démentie, comme ses dirigeants et comme le constructeur français.

"Beaucoup de gens viennent me voir au sujet de cette rumeur, et pour moi, ce n'est qu'une rumeur car au final, il n'y a pas eu un seul commentaire des dirigeants qui gèrent ma carrière", souligne Sainz. "Si l'on n'entend rien de leur part, on s'attend à ce que ce soit une rumeur, donc je ne commente pas. Évidemment, je suis impatient de changer ce résultat [l'abandon de Silverstone] en Hongrie avec Toro Rosso." 

partages
commentaires
Nasr : Le manque d'équipes en F1 rend un retour "difficile"
Article précédent

Nasr : Le manque d'équipes en F1 rend un retour "difficile"

Article suivant

Toto Wolff : Quand Nico Rosberg m’a appris qu’il quittait la F1

Toto Wolff : Quand Nico Rosberg m’a appris qu’il quittait la F1
Charger les commentaires