Sainz estime que le dépassement d'Alonso était "correct"

partages
commentaires
Sainz estime que le dépassement d'Alonso était
Pablo Elizalde
Par : Pablo Elizalde
Traduit par: Fabien Gaillard
25 oct. 2016 à 08:03

Calros Sainz a déclaré qu'il n'avait rien contre le dépassement de Fernando Alonso dans les derniers tours du Grand Prix des États-Unis de Formule 1.

Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11, Felipe Massa, Williams FW38
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11, Felipe Massa, Williams FW38
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11, Felipe Massa, Williams FW38
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11

Après une bataille roue contre roue de deux tours, Alonso a dépassé la Toro Rosso au virage 12 après avoir utilisé le DRS pour prendre l'avantage dans la ligne droite précédente. Mais le pilote McLaren a freiné un peu trop tard et a dû sortir de piste, avant de revenir devant Sainz.

La manoeuvre a interrogé les observateurs mais pour le n°55, il n'y avait rien de mal et il affirme avoir apprécié la lutte. "Nous jouons avec cela. Nous jouons en sachant que vous pouvez aller un peu large. Je pense que c'était une lutte correcte en piste. J'ai beaucoup aimé."

"Son premier commentaire après m'avoir vu après la course était 'tu as un parachute dans la ligne droite. Tu es si lent. C'était très facile de t'avoir dans la ligne droite de retour'. Et j'ai dit 'ouais, je sais, je sais. Ne me dis pas ça maintenant'."

"C'était son premier commentaire. J'ai répondu avec une insulte, du genre 'couillon, tu m'as eu, mais tu n'aurais pas dû'. On rigolait juste."

"On rigolait parce que nous avions en fait pris beaucoup de plaisir. Et je suis sûr que pour lui, avoir une 5e place avec cette McLaren, il peut être très heureux. Nous sommes tous les deux des pilotes heureux."

"Je suis extrêmement heureux que la bataille ait été pour la 5e place et pas la 10e, et extrêmement heureux qu'elle ait été propre et belle."

La bataille a aussi impliqué Felipe Massa, qui était sur les talons de Sainz avant qu'Alonso ne le dépasse, au prix d'une manoeuvre qui a entraîné un contact, une sortie de piste des deux voitures et une investigation des commissaires de piste, sans sanction toutefois.

Pour Sainz, si Alonso n'avait pas pris l'avantage sur le Brésilien, il aurait pu garder la Williams derrière lui et finir 5e. "Je cherchais à garder Massa derrière parce que même s'il avait un moteur Mercedes, j'avais un plus grand avantage dans le secteur 1 qu'Alonso."

"Je savais que Fernando n'allait pas pouvoir passer une Williams, parce qu'avec la vitesse de pointe de la Williams avec le DRS ouvert, il n'a aucun avantage. Je savais qu'il allait essayer quelque chose, ça aurait été quelque chose de fou comme ce qui s'est passé et peut-être qu'il y aurait eu collision et que j'aurais été en sécurité."

"Tout s'est passé dans les deux derniers tours avant la fin exactement comme je l'avais prévu, c'était juste que dans ces deux tours, j'ai touché la limite du pneu et je n'avais plus rien."

Prochain article Formule 1
Mercedes toujours hanté par le "traumatisme" de la Malaisie

Previous article

Mercedes toujours hanté par le "traumatisme" de la Malaisie

Next article

Mercedes - Le règlement 2017 est un retour "à la case départ"

Mercedes - Le règlement 2017 est un retour "à la case départ"