Sainz et Verstappen passent le "crash-test" Toro Rosso avec succès

Max Verstappen et Carlos Sainz ont déjà prouvé être assez rapides pour réussir en Formule 1, mais ce n'est pas leur vitesse qui a le plus impressionné Franz Tost, directeur d'équipe de Toro Rosso.

C'est en fait leur attitude en-dehors de la piste. De façon plus importante, ils ont passé ce qui pourrait être appelé un "crash-test", ce qui a convaincu leur patron qu'ils avaient de l'avenir en F1.

La passion est la clé

Pour faire forte impression dans l'équipe junior de Red Bull, il y a toujours beaucoup de pression. Mais cette année, Verstappen et Sainz ont tous deux saisi l'opportunité, grâce à un bon châssis notamment, d'impressionner les observateurs.

Il y a des courses où les deux hommes se sont qualifiés à l'avant de la grille tout en étant performants en course, et en Hongrie, Verstappen a signé le meilleur résultat de sa carrière : une quatrième place qui montre les progrès réalisés.

 

 

Bien que ce soit Verstappen qui fait les gros titres grâce à son âge et également du fait des répercussions de son gros accident à Monaco, Sainz a également brillé avec des performances très solides.

Passion et intelligence

Tost estime pouvoir être fier de la performance de ses deux débutants, tout en étant surpris par la qualité de leur approche.

"Je dois dire qu'ils font tous deux un travail fantastique," déclare Tost à Motorsport.com"Pourquoi font-ils un travail fantastique? Parce qu'ils sont dévoués à la F1. Je pense qu'ils ont tous deux une attitude vraiment positive."

"La F1, c'est leur vie, ce qui signifie également qu'entre les courses, ils sont tout le temps en contact avec les ingénieurs, ils font une préparation physique intense, ils vont au simulateur, et ils sont bien préparés. Ils sont toujours à l'heure, ils posent beaucoup de questions et je suis vraiment très content de leur façon de travailler. On n'a pas besoin de leur dire qu'il faut faire ceci ou cela. Ils le font déjà. C'est décisif."

"C'est leur désir intérieur de réussir. C'est leur passion, et leur passion est l'un des facteurs les plus importants pour réussir. Ils sont tous deux passionnés."

Le crash-test

Mais ce ne sont pas que l'attitude et les résultats de son duo qui enchantent Tost : il est également encouragé par les problèmes rencontrés par ses deux pilotes.

Tost est convaincu que tous les pilotes apprennent de la même façon en F1, et que pour passer leur initiation, il faut qu'ils aient des accidents pour savoir où se trouvent les limites.

"C'est toujours la même histoire quand des jeunes pilotes arrivent en F1," explique l'Autrichien. "Lors des trois ou quatres premières courses, ils n'ont jamais d'accident, parce qu'ils ont du respect pour la F1. Ils se disent toujours : 'Il faut que je fasse attention, il faut que je sois prudent. Je ne dois pas prendre de risques, je dois parcourir des kilomètres et franchir le drapeau à damier'."

"Mais les pilotes sont déjà presque à la limite des forces physiques de la voiture parce qu'ils ont un bon apprentissage en formules de promotion. Nous avons de loin la meilleure génération de jeunes pilotes avec laquelle j'aie jamais travaillé. C'est incroyable comme ils sont qualifiés à leur arrivée en F1."

"Donc après trois ou quatre courses, ils pensent que la F1, c'est facile. Et ils se disent, 'Maintenant, je vais montrer aux gens à quel point je suis rapide'. C'est là que ce que j'appelle 'la période des accidents' commence."

 

 

 

"Cette période des accidents est nécessaire, car elle aide les pilotes à comprendre les limites de la physique. Par conséquent, ces accidents sont importants. On peut dire au pilote au préalable 'ne fais pas ci, ne fais pas ça'. Mais c'est inutile. Il faut qu'il en fasse l'expérience lui-même."

"La F1, c'est très compliqué, comme le fait de ne pas être trop à la limite dans les zones de freinage parce qu'on perd de l'adhérence à l'avant avec l'air sale, et caetera... mais il faut qu'il l'apprenne. Pour cela, il faut qu'il parte en tête-à-queue ou sorte dans le gravier, ou se crashe. Et ce n'est pas grave. C'est toujours ce que je calcule et c'est toujours ce que je dis à l'avance."

"Et c'est le cas avec ces pilotes-là. Nous avons vu des crashs et des têtes-à-queues des deux pilotes : c'est normal, et c'est le prix à payer quand on a des jeunes pilotes dans l'équipe. Nous avons deux jeunes pilotes et raccourcir la période des accidents dépend de leurs compétences et de la rapidité de leur apprentissage."

Le meilleur duo de l'Histoire de Toro Rosso?

Tost ne doute pas que Verstappen et Sainz soient également passés par cette période d'accidents. Et après avoir du de nombreux jeunes talents de passage dans son équipe, notamment Sebastian Vettel, Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat, il est bien placé pour dire à quel point ses pilotes actuels sont bons.

En effet, Tost est convaincu que Sainz et Verstappen sont plus performants que tout autre duo dont il ait disposé dans son équipe. Cela signifie qu'ils ont probablement le potentiel pour atteindre le sommet.

"Je pense qu'au final, c'est le duo de pilotes le plus compétitif jusqu'à présent," affirme-t-il. "Maintenant, il faut voir. Pour moi, il est toujours très important de voir à quel rythme ils apprennent. Et selon moi, jusqu'à présent, ils apprennent très, très vite. Si cela continue comme ça, ce sera sans doute notre meilleur duo de pilotes, et de loin."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Analyse
Tags débutants, déclaration, pilotes, rookies, tost