Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
19 mars
-
22 mars
Événement terminé
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
93 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
107 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
121 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
149 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
156 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
170 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
177 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
212 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
226 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
240 jours

Sainz : Les progrès de Honda "commencent à être inquiétants"

partages
commentaires
Sainz : Les progrès de Honda "commencent à être inquiétants"
Par :
20 oct. 2018 à 12:46

Carlos Sainz s'inquiète des progrès accomplis par Toro Rosso-Honda dans l'exercice des qualifications, bien que Renault conserve selon lui l'avantage en rythme de course.

Sur les terres du motoriste nippon à Suzuka, les STR13 se sont particulièrement illustrées en se classant dans le top 7 en qualifications avec Brendon Hartley et Pierre Gasly, tandis que la Q3 échappait à Renault pour un deuxième Grand Prix consécutif. En course, en revanche, c'est bel et bien Carlos Sainz qui a arraché le dernier point disponible en chipant la dixième place à Gasly à trois tours du but.

Ainsi, lorsqu'il lui est demandé si Honda a désormais pris l'avantage sur Renault au niveau de l'unité de puissance, Sainz répond : "Je pense qu'en qualifications, c'est difficile à dire. En course, certainement pas, je ne pense pas que nous soyons derrière Honda en rythme de course. Je suis parvenu à dépasser les deux Honda en course à Suzuka, avec un meilleur rythme qu'elles, c'était bien pour nous."

"Mais en qualifications, ils ont fait un pas en avant qui commence à être inquiétant pour nous. Disons qu'ils ont fait un pas en avant que nous n'avons pas fait en qualifications, et cela les a placés en Q3."

Carlos Sainz Jr, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr, Renault Sport F1 Team, et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team.

Renault est handicapé par le manque d'améliorations moteur au fil de la saison, dans un contexte où Mercedes et Ferrari ont apporté des évolutions non négligeables après la trêve estivale – si bien que Cyril Abiteboul décrit son équipe comme une "victime collatérale" de la course au titre. Sainz, quant à lui, avait par ailleurs révélé que le Losange ne pouvait assurer une fiabilité suffisante à sa R.S.18 avec la Spec C parfois utilisée par Red Bull.

Lire aussi :

"Je pense que c'est côté moteur que nous avons le plus souffert", confirme l'ibère. "Je crois qu'au Canada nous pensions, quand nous étions largement en tête du milieu de tableau, que la Spec B était un succès, et c'était le cas à l'époque."

"Jusqu'à Hockenheim, nous étions satisfaits de ce que nous avions, nous pensions finir l'année en passant en Q3 et en marquant des points à chaque fois, mais ces évolutions que Ferrari a apportées en Autriche, à Hockenheim, en Hongrie, nous avons commencé à fortement les sentir dans des endroits comme Spa et Monza, et donc Suzuka. Pour compenser ce gros déficit moteur, nous aurions dû apporter beaucoup plus d'évolutions aéro, mais je pense que c'est principalement dominé par le moteur."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Ferrari : Des "jugements irrespectueux" envers les pilotes après Monza

Article précédent

Ferrari : Des "jugements irrespectueux" envers les pilotes après Monza

Article suivant

Force India veut changer de nom avant la fin de l'année

Force India veut changer de nom avant la fin de l'année
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel