Sainz ne se sent pas prisonnier de ses liens avec Red Bull

Le pilote espagnol évoluera la saison prochaine chez Renault, mais reste contractuellement un pilote Red Bull. Une situation qu'il estime bénéfique et non handicapante pour lui en Formule 1.

Inclus dans la partie de poker qu'a jouée Renault avec en toile de fond les fournitures moteur de McLaren, Red Bull et Toro Rosso, Carlos Sainz rejoindra la saison prochaine l'écurie française pour y faire équipe avec Nico Hülkenberg. En libérant l'Espagnol, Red Bull a tout de même pris quelques précautions, et c'est finalement sous la forme d'un prêt qu'il va quitter Faenza pour Renault en 2018, avec un horizon d'une seule année pour le moment.

La situation a finalement de quoi arranger les deux écuries, mais Sainz ne pense pas être le moins servi par cet accord, même s'il ne lui offre aucune garantie au-delà de la saison prochaine.

"Sans Red Bull, je ne serais pas en F1, et sans Red Bull, je n'aurais pas pu franchir ce pas dans ma carrière, celui d'aller chez Renault", explique-t-il à Motorsport.com. "Dans un sens, je comprends comment ils procèdent, on est en fait entre leurs mains, et j'ai été entre les leurs ces deux derniers mois, ils ont parfaitement géré ça. C'est quelque chose pour quoi je dois être très reconnaissant, et je l'ai déjà exprimé auprès de Helmut Marko."

Rappel à l'ordre et reconnaissance

Il y a plusieurs semaines, Carlos Sainz avait été recadré par Red Bull lorsqu'il avait émis des velléités de départ, rappelant au natif de Madrid qu'il devait tout à la firme autrichienne pour son ascension en sport automobile.

"Je n'ai jamais connu de frustration chez Toro Rosso", assure Sainz aujourd'hui. "Je pense que mes résultats cette année le prouvent. Un pilote frustré n'aurait jamais décroché les résultats que j'ai eus cette année. J'étais juste ambitieux, très ambitieux je crois, et Red Bull veut aussi voir de l'ambition chez ses pilotes, comme ils l'ont vu chez moi."

"À partir de là, après tout ce qui s'est passé en juin, j'ai laissé faire Red Bull, et ils ont fait exactement ce qu'il y avait de mieux pour eux et pour moi. C'est pourquoi je serai toujours reconnaissant pour ça. Ils sont heureux, je suis heureux, et je suis toujours quelqu'un de chez Red Bull."

Pour Sainz, après trois saisons chez Toro Rosso, il était tout simplement temps de trouver un défi supérieur après avoir fait ses preuves en tant que jeune pilote. Un parcours finalement logique si sa valeur est reconnue.

"Je pense que Toro Rosso a été créé pour fabriquer de jeunes pilotes, les rendre suffisamment expérimentés pour aller dans l'équipe Red Bull", souligne-t-il. "L'opportunité de passer dans l'équipe Red Bull n'est jamais arrivée pour moi, mais une autre opportunité est apparue, avec la même unité de puissance, avec quelqu'un qui a des relations avec eux, et ils ont pris cette décision. C'est bien pour moi, c'est bien pour eux, c'est bien pour Renault."

Propos recueillis par Adam Cooper

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes Toro Rosso , Renault F1 Team , Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags carrière