Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Sainz manque ses adieux à Toro Rosso

partages
commentaires
Sainz manque ses adieux à Toro Rosso
Par :
8 oct. 2017 à 08:31

Carlos Sainz avait à cœur de signer un bon résultat pour son 56e et dernier Grand Prix au sein de la Scuderia Toro Rosso, mais sa course s'est achevée au bout de quelques hectomètres.

Des commissaires s'occupent de la voiture de Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso après son abandon
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 abandonne
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso après son abandon
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 abandonne

Relégué à la 19e place de la grille par une pénalité suite à l'utilisation de composants supplémentaires sur son unité de puissance, Carlos Sainz a pris tous les risques au départ mais n'a pas trouvé l'adhérence espérée alors qu'il bataillait dans les Esses, partant en tête-à-queue dans les graviers avant de perturber le mur. C'est son quatrième abandon sur accident de l'année – le troisième au premier tour et le deuxième dont il est responsable.

Lorsqu'il lui est demandé s'il a trop attaqué, Sainz répond : "Exactement. Dans une course à un arrêt, il faut prendre des risques au départ. J'essayais de gagner des places, ça n'a pas marché. Il y avait beaucoup moins de grip que je ne l'aurais pensé à l'extérieur de ce virage, beaucoup plus de poussière. J'ai perdu le contrôle, je n'ai pas d'excuse."

"Je présente mes excuses à l'équipe, je ne voulais pas que ça se finisse comme ça. C'est la vie, parfois ça marche, parfois non."

L'Ibère a toutefois tenu à rendre hommage à son écurie pour cette longue collaboration. "Ces trois années ont été absolument géniales. C'était une préparation idéale pour moi. Le pilote que je suis aujourd'hui, par rapport à celui que j'étais en 2015, est plus complet et meilleur, et c'est grâce à Toro Rosso, un excellent groupe de professionnels qui m'ont beaucoup aidé à devenir le pilote que je suis aujourd'hui", affirme-t-il.

Quant aux quatre derniers Grands Prix de la saison, c'est au volant d'une Renault R.S.17 que Sainz va les disputer, et celui qui a marqué 62% des points de Toro Rosso en 2017 sait qu'il n'aura pas la tâche facile : "Ce sera un grand défi de m'adapter à cette voiture si tard dans la saison. Cela va prendre du temps. Je suis là pour faire le travail et j'ai bon espoir de pouvoir le faire d'emblée."

 
Article suivant
Éphémère troisième, Ocon a ensuite connu "une course chiante"

Article précédent

Éphémère troisième, Ocon a ensuite connu "une course chiante"

Article suivant

Alonso : "Nous méritions ce point"

Alonso : "Nous méritions ce point"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel