Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
22 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
71 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
84 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
106 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
127 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
141 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
155 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
183 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
204 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
239 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
260 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
274 jours

Sainz et McLaren sans rythme... mais dans les points !

partages
commentaires
Sainz et McLaren sans rythme... mais dans les points !
Par :
13 mai 2019 à 13:43

Huitième du Grand Prix d'Espagne, Carlos Sainz ne s'attendait pas à être à pareille fête devant son public, après des qualifications difficiles et un rythme en berne durant la majeure partie de la course.

Longtemps à la lutte avec Daniel Ricciardo, mais en dehors des points, Carlos Sainz a doublé l'Australien au meilleur des moments possibles à Barcelone, puis s'est retrouvé en position idéale dans les 15 derniers tours. L'intervention de la voiture de sécurité a fait ses affaires, lui permettant de profiter des hésitations de Toro Rosso dans les stands, puis l'Espagnol a pu sonner la charge en s'offrant tour à tour les positions qu'occupaient Daniil Kvyat et Romain Grosjean.

Lire aussi :

Ces quatre points à domicile paraissent presque tombés du ciel tant la majeure partie du Grand Prix a été compliquée pour le natif de Madrid, mais ils permettent notamment à McLaren de conserver sa quatrième place au championnat constructeurs.

"C'était une course étrange, car à mi-parcours, j'avais du mal à tenir la 11e position", raconte Carlos Sainz. "J'avais Ricciardo derrière moi et j'étais en difficulté avec l'arrière de la voiture et le vent dans le dernier secteur. Puis la voiture de sécurité est intervenue, nous avons exécuté une bonne stratégie. Nous avons profité de chaque opportunité que nous avions pour doubler les deux Toro Rosso, une Haas et Ricciardo."

"Je devais ramener des points, mais franchement je pensais que ce n'était pas dans nos cordes. Ricciardo était largement plus rapide que nous dans le dernier secteur, et je ne pouvais pas le maintenir derrière. À un moment donné il est passé, nous l'avons repris, puis la voiture de sécurité est arrivée. Je pense qu'avec l'aide du public et en voulant aller de l'avant, je lui ai résisté à trois reprises au premier virage. Quand on n'a pas de rythme et que l'on parvient quand même à marquer des points, je crois que c'est encore plus méritoire, car je n'ai fait que deux, trois ou quatre dépassements quand je le pouvais, et j'ai résisté à Kvyat dans le dernier tour lorsqu'il nous poursuivait."

"Je les voyais beaucoup se battre, des Haas dans tous les sens", ajoute-t-il en revenant sur le restart animé après la neutralisation de l'épreuve. "Je voulais juste avoir une chance avec le DRS car je sais qu'on a une bonne vitesse de pointe : on s'est touché avec Grosjean et j'ai dû réessayer et garder la position. Je me sentais un peu plus agressif que d'habitude grâce au public, je savais qu'ils voulaient que je fasse bien et j'ai trouvé un petit extra à la fin pour faire la différence."

Ce résultat tient du paradoxe pour Sainz, car les évolutions apportées par McLaren ce week-end ne lui ont pas vraiment donné satisfaction. L'Espagnol souligne qu'il n'avait "pas de sensations du tout avec la voiture" pendant la course, estimant que la MCL34 manquait encore trop d'appui aérodynamique dans les virages lents.

"En gros, nous avons appris que nous devions progresser dans les secteurs à basse vitesse", ajoute-t-il. "Nous ne sommes pas très forts là-dessus. Je pense que l'équilibre de la voiture n'était pas bon, donc nous devons vérifier tout ça, nous devons trouver pourquoi le rythme n'était pas au rendez-vous. Mais je félicite tout le monde, car nous avons marqué des points."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34 au stand

Article suivant
Un raté de communication coûte des points à Toro Rosso

Article précédent

Un raté de communication coûte des points à Toro Rosso

Article suivant

Stats - Mercedes reçu cinq sur cinq

Stats - Mercedes reçu cinq sur cinq
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine