Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
114 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
121 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
170 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
184 jours

Sainz : Racing Point cache son vrai potentiel

partages
commentaires
Sainz : Racing Point cache son vrai potentiel
Par :
1 mars 2020 à 12:00

Pour Carlos Sainz, Racing Point masque le véritable rythme de sa RP20 inspirée de la Mercedes W10 et pourrait être parmi les meilleures équipes cette saison.

La Racing Point RP20 est une monoplace qui prend radicalement le contre-pied des F1 précédentes de la structure en s'inspirant grandement et de manière assumée de la Mercedes W10. Lors des essais, la voiture a semblé bien née sur le plan du comportement mais il est évidemment compliqué de pouvoir la juger précisément sur ses performances et sa place dans la hiérarchie, les programmes des écuries n'étant pas connus.

Malgré tout, Carlos Sainz, pilote McLaren, croit que Racing Point n'a pas montré tout son potentiel. "Je pense que chacune des écuries, à certains moments lors des tests, a réalisé un temps au tour très solide, donc il est très difficile de savoir qui est devant ou derrière en milieu de peloton. La Racing Point et même l'AlphaTauri, je les considère probablement comme les deux plus dangereuses."

Lire aussi :

"[McLaren] n'a pas de vision claire de notre écart avec le top 3. Mais nous le verrons immédiatement en EL1, EL2 [à Melbourne], quand nous roulerons avec les mêmes charges en essence, plus ou moins. En milieu de peloton, la Racing Point... ils ont été très rapides pendant les deux semaines. Ils ont pris la piste le premier jour et ont réalisé un 1'17"3. Et depuis, ils n'ont pas beaucoup amélioré parce qu'ils ne le veulent pas, je pense, mais ce 17"3 le premier jour, je pense que nous avons tous été impressionnés et qu'ils vont être rapides, très rapides."

McLaren a terminé la saison passée à la quatrième place chez les constructeurs et devancé confortablement tous ses adversaires du milieu de grille. En 2020, Sainz s'attend à une bataille plus serrée derrière le top 3. "Nous avons ajouté de l'appui à la voiture et nous sommes plus satisfaits qu'il y a 12 mois. Elle est bien meilleure, surtout dans les deux premiers secteurs [à Barcelone] où nous sommes très équilibrés."

Lire aussi :

"Le dernier secteur semblait un peu mieux [le dernier jour] mais c'est toujours notre point faible et ce sur quoi il faut travailler au niveau de l'équipe. Je pense qu'il y a encore des différences dans la façon dont les écuries roulent en termes de charge en carburant ou de modes moteur [lors des tests], et nous devons prendre cela en compte. On ne peut pas tirer trop de conclusions, nous devons continuer de faire notre propre analyse et je pense que nous faisons du très bon travail pour disséquer nos niveaux de performances dans différents secteurs et pour essayer d'améliorer les choses."

"Et [sur] les différences que l'on essaie de repérer, vous voyez que 10 kilos [de carburant] représentent trois ou quatre dixièmes. Donc il est impossible de parvenir à une conclusion parce qu'avec trois dixièmes, dans le milieu de peloton, vous passez de la septième à la 17e place. Donc qui a les derniers trois dixièmes en réserve ? Ou qui a déjà tiré les trois derniers dixièmes de la voiture ? Personne ne le sait."

Related video

Article suivant
Ferrari n'exclut pas les consignes dans des situations "claires"

Article précédent

Ferrari n'exclut pas les consignes dans des situations "claires"

Article suivant

Le moteur Ferrari n'est "pas aussi fort" qu'en 2019

Le moteur Ferrari n'est "pas aussi fort" qu'en 2019
Charger les commentaires