Réactions
Formule 1 GP de Belgique

Sainz reproche à Piastri un excès d'optimisme au départ

Impliqué dans un accident au départ du Grand Prix de Belgique, Carlos Sainz a rejeté la faute sur Oscar Piastri.

Carlos Sainz, Ferrari SF-23, Oscar Piastri, McLaren MCL60, s'accrochent

Si Carlos Sainz a jeté l'éponge au 23e tour du Grand Prix de Belgique, la raison de son abandon remonte à la toute première boucle. Le pilote Ferrari a été impliqué dans un accrochage avec Oscar Piastri au départ. Au moment d'aborder le premier virage, le pilote Ferrari a été heurté par le #81, qui avait tenté de se porter à l'intérieur.

Sans possibilité d'éviter l'accrochage dans un espace de plus en plus restreint, Piastri a endommagé sa suspension et le ponton de la Ferrari de Sainz. Les commissaires ont classé l'incident sans suite, cependant l'Espagnol considère que son adversaire est responsable.

"J'ai attrapé la corde mais, malheureusement, Oscar a tenté de réaliser une manœuvre un peu optimiste sur moi", a-t-il déclaré. "C'est un peu dommage parce que quand vous passez en revue les précédentes courses à Spa et que vous savez quels ont été les incidents typiques du premier virage, c'est exactement [ce qui s'est passé]. Tous ceux qui tentent de prendre l'intérieur dans le premier virage causent habituellement un incident ou un accrochage et, cette fois-ci, c'était à mon tour d'en être victime."

Bien qu'il ait été coupable d'un blocage de roues à l'approche du premier virage, Sainz ne pense pas avoir ouvert la porte à un dépassement de Piastri, d'autant que le #55 tentait de se hisser devant Lewis Hamilton.

"Je ne suis pas allé large, j'ai parfaitement pris la corde et j'ai dépassé Lewis", a-t-il ainsi affirmé. "Si vous regardez ma caméra embarquée, oui, je bloque mes roues, mais je ne vais pas au large."

"À un moment donné, quelqu'un doit renoncer et je pense que c'est le gars qui est à côté de mon arrière droit qui doit lâcher et se déplacer, pas moi en le laissant me dépasser dans le premier virage, surtout quand je suis en train de conclure mon dépassement sur Lewis."

S'il a un temps pu se maintenir dans les points, contrairement à Piastri qui a abandonné dès le premier tour, Sainz a fini par dégringoler dans le classement en raison de l'ampleur des dégâts sur sa Ferrari. La courte pluie s'étant abattue pendant l'épreuve n'a pas permis d'espérer une remontée dans le top 10.

"C'était pratiquement impossible à piloter mais nous avons continué, nous n'avons pas abandonné, en cas de drapeau rouge", a-t-il expliqué. "Quand la pluie est passée et qu'il n'y a pas eu de drapeau rouge, nous avons abandonné."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Piastri : "Sainz et moi aurions pu faire les choses différemment"
Article suivant Pérez : "Ne plus quitter le podium d'ici la fin de l'année"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse