Sainz se dit favorable à la suppression des aides au pilotage

Carlos Sainz exprime son soutien aux propositions visant à accroître l'influence des pilotes lors de la procédure des départ des Grands Prix. Et si l'Espagnol est conscient que la première étape, qui surviendra dès le prochain Grand Prix de Belgique, ne constituera pas une grande évolution, il estime que les discussions prennent une tournure positive.

À Spa, certaines restrictions concernant les aides au pilotage surviendront, et elles pourraient être suivies par des mesures plus importantes en vue de la saison prochaine.

"J'ignore ce qui va très précisément être interdit, mais la décision est positive dans l'optique de rendre au pilote le rôle le plus important et le plus mis en lumière," déclare Sainz. "La gestion de la cartographie moteur pourrait, par exemple, être revue et corrigée."

"L'idée que le pilote puisse davantage faire la différence grâce à son talent est vraiment la bienvenue. Il faut sans doute rendre un peu plus simple la procédure de départ actuelle, et même l'approche globale du point de vue technique."

"Nous devons aujourd'hui régler énormément de paramètres et il est impossible de tout régler soi-même juste avant le départ d'une course."

Pour 2016, plusieurs autres changements ont d'ores et déjà été adoptés au sein du Groupe Stratégique, comme un système d'échappement différent afin d'améliorer le bruit des F1, ou encore le libre choix des pneumatiques employés durant un week-end de course pour toutes les équipes. Ces changements doivent toutefois encore être avalisés par la Commission F1, qui les rendra officiels.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags aides au pilotage, carlos sainz, changements, depart, f1, procedure, toro rosso