Sans certitudes, Caterham boucle la saison avec des bouts de ficelles

Comme Marussia, le team Caterham s'était lancé dans une course contre la montre pour pouvoir être présent à Abu Dhabi, après une absence aux Etats-Unis et au Brésil

Comme Marussia, le team Caterham s'était lancé dans une course contre la montre pour pouvoir être présent à Abu Dhabi, après une absence aux Etats-Unis et au Brésil.

La tentative désespérée de retour sur l'ultime manche n'a rien d'un hasard : selon les termes bien posés par la FOM, la seule façon pour une équipe de pouvoir espérer mettre en place durant l'hiver un plan pour s'aligner sur la grille de départ 2015 consiste à être présent coûte-que-coûte sur l'ultime manche de la saison. La logique selon laquelle toute équipe ne pouvant pas finir une saison d'engagement pour des raisons financières n'a pas sa place pour négocier une place l'an prochain a du sens, mais a donné lieu à une scène particulièrement discutable.

Bouts de ficelles

Caterham en en effet choisit de s'adresser au public pour lever des fonds par le biais d'une opération de crowdfunding, qui collectait un peu plus de 50% de l'objectif à atteindre encore 24 heures avant la fin de celle-ci.

Soudainement financé, l'objectif des quelque 2,8 millions d'euro a également été accompagné du fret par la FOM de Bernie Ecclestone d'un charter spécial destiné à transporter gracieusement matériel et personnel à Abu Dhabi. Enfin, le team cherche encore à officialiser celui qui prendra la piste aux côtés de Kamui Kobayashi.

Ericsson et ses sponsors ont fait défection, et le team cherche à convaincre les sponsors personnels de nombreux pilotes avec lesquels générer un buzz médiatique, comme André Lotterer, Rubens Barrichello, ou la jeune femme Alice Powell.

Le paddock n'approuve pas mais offre un dernier soutien

Une publicité et une image renvoyant à la mendicité tant redoutée par Ecclestone en termes d'impact pour le business F1, dont beaucoup dans le paddock se passeraient bien, en dépit de l'attachement personnel pour les vaillantes troupes de l'équipe.

Mais alors qu'elles constituaient l'espoir et l'âme de la structure, 200 personnes ont été remerciées avant la dernière manche de la saison, laissant ainsi plutôt penser à un "one-off" opportuniste destiné à remplir autant que possible des caisses dramatiquement vides qu'à mettre en place un réel plan de sauvetage.

Caterham remercie malgré tout l'ensemble des partenaires ayant maintenu leur engagement pour permettre un ultime effort avant que la politique ne reprenne ses droits en coulisses après la saison.

"L'équipe souhaite remercier tous les sponsors, partenaires de courses, entreprises et fans qui ont rendu ceci possible, à commencer par Renault, Red Bull Technology, Pirelli, Dell, Total, ainsi que les nombreuses compagnies et les fans ayant soutenu Caterham F1 Team ces 10 derniers jours par le biais de la page Crowdtube", salue le team dans un communiqué de presse officiel.

L'équipe présentera une livrée spéciale à Abu Dhabi afin de s'acquitter de son engagement vis-à-vis de la communauté de fans soutenant son retour en piste. Plusieurs petits sponsors d'intérim apparaitront sur la monoplace après avoir obtenu un petit espace suite à un don, et certains donateurs verront leur nom apposé sur les autos.

"Il est maintenant temps de courir, et j'espère que nous connaitrons un weekend solide en piste. Ce serait clairement la meilleure façon de remercier tout le monde une nouvelle fois et de persuader certaines parties intéressées de prendre la décision finale d'achat [de l'équipe]", a commenté Finbarr O’Connell, désormais acquitté de la double casquette d'administrateur et Directeur d'Equipe.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello , André Lotterer , Kamui Kobayashi , Bernie Ecclestone , Alice Powell
Type d'article Actualités