Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
46 jours

Sauber veut attribuer rapidement son deuxième baquet

partages
commentaires
Sauber veut attribuer rapidement son deuxième baquet
Par :
1 déc. 2016 à 11:15

À l'heure actuelle, il reste trois baquets à pourvoir sur la grille pour la saison 2017.

Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber F1 Team

Manor n'a pas encore annoncé son duo pour l'année prochaine, tandis qu'une place est toujours à prendre chez Sauber, où seul Marcus Ericsson a été confirmé. L'an dernier, le Suédois avait été prolongé très tôt dans la saison, dès l'été, et en même temps que son coéquipier Felipe Nasr. Cette fois-ci, le Brésilien a achevé l'exercice 2016 dans l'incertitude, sans savoir de quoi serait fait son avenir.

"Le second baquet, c'est ce que nous voulons régler aussi vite que possible", assure pourtant Monisha Kaltenborn, directrice de Sauber, auprès d'Autosport. "Pour la nouvelle voiture, tout est dans les temps."

Seul pilote ayant inscrit des points pour l'écurie de Hinwil grâce à sa belle performance (neuvième) à Interlagos, permettant à Sauber d'accrocher la dixième place du championnat constructeurs, Nasr ne paraît plus être le favori pour sa propre succession. Le week-end dernier, l'annonce de la fin de l'accord entre Banco do Brasil et l'écurie suisse a conforté le flou qui règne autour de sa situation, tandis que Pascal Wehrlein pourrait désormais être le mieux placé.

"Ma priorité est de rester ici [chez Sauber] si nous le pouvons, donc travaillons là-dessus", explique Nasr à Motorsport.com. "Maintenant que le championnat est terminé, nous pouvons nous concentrer là-dessus."

"L'argent parle toujours plus que le talent. Comme je l'ai dit, nous travaillons encore sur une solution, nous travaillons encore sur les choses que nous pouvons faire de notre côté, tant qu'il y a de l'énergie et la volonté d'être ici. Nous tenterons tout."

"Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai apporté ces deux points à l'équipe. C'est le meilleur sponsoring auquel on puisse penser."

S'il ne parvient pas à convaincre Sauber, Nasr disposera d'une dernière chance en essayant de décrocher l'un des deux volants disponibles chez Manor, à moins d'être contraint à revoir ses plans.

"Je dois vraiment mettre les choses sur la table", insiste-t-il. "Je ne ferme pas à la porte à qui que ce soit. J'étudie vraiment les options et je les analyse pour voir ce qui est le mieux pour mon avenir."

Avec Adam Cooper

Article suivant
Les commissaires envisagent un système d'examen de leurs décisions

Article précédent

Les commissaires envisagent un système d'examen de leurs décisions

Article suivant

Ricciardo sur le GP de Monaco : "Sans l'arrêt, le week-end était parfait"

Ricciardo sur le GP de Monaco : "Sans l'arrêt, le week-end était parfait"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Nasr
Équipes Alfa Romeo
Auteur Basile Davoine