Sauber déconcerté par les nouvelles accusations de van der Garde

Si l’affaire est légalement classée, la hache de guerre ne sera vraisemblablement pas enterrée de sitôt entre Sauber et Giedo van der Garde.

Le pilote néerlandais a confirmé ce mercredi qu’un accord financier avait été trouvé, mettant fin à son contrat par consentement mutuel, et par la force des choses aux poursuites engagées contre le team suisse. En échange, une lourde indemnité – estimée à 15 millions d’euros – sera versée par l’écurie.

En annonçant l’existence de cet accord, van der Garde a longuement commenté la situation, précisant que ses sponsors avaient permis à Sauber de "survivre" en 2014 et se déclarant totalement circonspect face à la manière dont l’équipe dirigée par Monisha Kaltenborn avait choisi de clore l’affaire, avec le paiement d’une telle somme.

Ces commentaires ont provoqué une ultime réaction de l’équipe, qui a choisi de réagir… sans répondre !

"Nous avons été un peu surpris", fait savoir Sauber après avoir pris connaissance des propos de van der Garde. "Nous ne connaissons pas les intentions de Giedo. Il essaie de se présenter comme un vainqueur, tandis que nous espérions un apaisement suite à notre accord. Giedo a décidé d’adopter une approche différente, pour une raison que nous ne pouvons pas comprendre."

"Nous aurions de très bonnes réponses aux propos et aux accusations de Giedo. Mais les développer n’aiderait pas notre équipe de course ni nos fans et nos partenaires. Cela ne ferait qu’encourager un combat dans la boue par médias interposés et nous ne voulons pas nous prêter à cela. La prochaine course en Malaisie est notre préoccupation et nous voulons nous appuyer sur le succès du week-end dernier avec nos pilotes Marcus Ericsson et Felipe Nasr. Tous nos efforts sont faits pour cet objectif."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde , Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Équipes Sauber
Type d'article Actualités
Tags accusations, giedo van der garde, indemnité, procès, sauber