Sauber devrait souffrir de son manque d'appuis

Après un début de saison en fanfare, l'écurie Sauber a quelque peu déchanté, voyant ses performances la faire reculer au sein du peloton, et ce en dépit d'un V6 hybride Ferrari bien plus performant que la saison dernière.

Voici maintenant venir le Grand Prix de Grande-Bretagne où, visiblement, Marcus Ericsson a compris qu'il ne serait pas simple de briller pour lui et son équipe.

"Silverstone fait partie des grands événements de la saison," affirme le pilote Suédois. "Il y a ici une combinaison de virages splendides et une atmosphère tout à fait unique, les fans sont incroyables. Mais malgré cela, le week-end sera certainement difficile pour nous, j'espère que nous pourrons toutefois en tirer le meilleur."

Des propos corroborés par Felipe Nasr, qui met en avant le manque d'appuis aérodynamiques de sa Sauber C34.

"Nous vivrons probablement un week-end compliqué ici, car les vitesses importantes et les virages rapides demandent beaucoup d'appuis," déclare le Brésilien.

"Mais j'adore ce circuit et c'est un peu ma course à domicile également, car je vis en Angleterre depuis cinq ans déjà. Puis, il est toujours agréable d'être dans le pays où est né le sport automobile, les fans y sont incroyables."

Par ailleurs, le pilote de développement de l'écurie Ferrari, Raffaele Marciello, sera au volant de la Sauber de Marcus Ericsson vendredi matin, à l'occasion de la première séance d'essais libres. L'Italien avait déjà piloté la monoplace de l'écurie helvétique en Malaisie et en Espagne, en plus des séances d'essais privés. Il prendra également part au GP2 ce week-end.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Circuit Silverstone
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr , Raffaele Marciello
Équipes Sauber
Type d'article Preview
Tags felipe nasr, grande-bretagne, marcus ericsson, preview, raffaele marciello, sauber, silverstone