Sauber doit surveiller les rétros après un solide début de saison

Grâce à une auto bien née et un développement majeur réalisé par Ferrari sur son unité de puissance, Sauber a été l’une des bonnes surprises de ce début de saison 2015.

Le team suisse, qui aligne cette année l’ex-pilote Caterham Marcus Ericsson et le débutant brésilien Felipe Nasr, a déjà inscrit un total de 19 unités au championnat du monde des constructeurs.

Les 14 gros points glanés à la régulière en Australie et les 5 unités de Shanghai permettent ainsi à Sauber de se présenter en cinquième position au moment de voir la F1 revenir en Europe. Un score qui place l’équipe devant Toro Rosso, Lotus, Force India, McLaren et Manor. 

--

GALERIELes images Sauber 2015

-- 

Pour Monisha Kaltenborn, ce constat permet de remettre quelques pendules à l’heure, après le scepticisme justifié de nombreux observateurs lors des tests d’avant-saison. La Directrice d’Equipe se félicite de pouvoir prouver que la forme du team cet hiver n’était pas simplement une agressive façon d’aller chercher des sponsors avec un réservoir vide, après une saison 2014 vierge.

"On a pu voir sur les tests hivernaux que nous étions compétitifs", explique Kaltenborn à Autosport. "Les gens l’attribuaient au fait que nous faisions peut-être des runs de démonstration. Mais il s’agissait d’un non-sens total car nous ne faisons pas tout cela ; il est donc bon de prouver à tous ces gens qu’ils avaient tort".

--

Voir aussiLe point sur les classements du championnat

--

La situation de Sauber cette année peut rappeler celle de Force India la saison passée. Avec une bonne auto en début d’année mais peu de budget pour développer celle-ci au même rythme que les équipes les mieux établies, il sera fort difficile pour le team de se maintenir à une telle position. Red Bull et McLaren, notamment, disposent de solides arguments techniques, humains et financiers, et poussent fort pour relancer leur saison.

"Bien entendu, nous ne nous serions jamais attendus à ce nombre de points", admet Kaltenborn, qui en dépit de la forme de Sauber, ne s’imaginait pas assister à un tel bal à Melbourne. "Nous sommes très heureux de là où nous sommes mais nous voulons en faire encore plus. Cela va devenir de plus en plus difficile, et nous savons qu’ils y a des équipes qui peuvent en faire bien plus que nous. Il est difficile pour nous de nous battre à ce niveau mais cela ne signifie pas que nous allons abandonner. Nous sommes passés par quatre courses sur quatre pistes différentes et cela montre que nous sommes compétitifs. Nous devons juste continuer à pousser".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Type d'article Actualités
Tags ericsson, nasr, points, sauber