Sauber complète son évolution aéro pour Spa

L'écurie suisse apportera en Belgique la deuxième partie de son package aérodynamique évolué, sur un tracé qui risque de lui poser de grosses difficultés.

Sauber disposera ce week-end, à Spa-Francorchamps, d'une C36 équipée de la deuxième partie du nouveau package aérodynamique. L'écurie suisse introduira en Belgique un nouveau fond plat, qui vient compléter les précédentes évolutions, alors qu'elle occupe désormais la dixième et dernière place du championnat constructeurs suite au bon résultat de McLaren-Honda en Hongrie.

En dépit de cette nouvelle pièce essentielle, Sauber pourrait souffrir sur le Toboggan des Ardennes, ainsi que la semaine prochaine à Monza, puisque la monoplace conçue à Hinwil est propulsée cette année par une unité de puissance Ferrari de la saison passée. Une faiblesse majeure quand on connaît la puissance exigée par les deux tracés à venir du calendrier… Néanmoins, les deux pilotes de l'équipe désormais dirigée par Frédéric Vasseur veulent rester optimistes pour cette rentrée qui fait suite à la pause estivale. Et pourquoi pas compter sur une météo capricieuse !

"C’est un beau défi à cause de tous ces virages se négociant à très haute vitesse, en particulier le fameux Raidillon", souligne Marcus Ericsson. "D’habitude, les conditions météorologiques ont également un grand rôle à jouer, ce qui devrait ajouter un peu de piment à ce week-end de course." 

La dernière fois que Sauber a terminé dans les points à Spa-Francorchamps, c'est justement le pilote suédois qui avait inscrit le point de la dixième place, lors de l'édition 2015. Il s'agit d'ailleurs du deuxième top 10 seulement de l'écurie helvète en Belgique depuis le retrait de BMW, puisqu'il faut ensuite remonter à 2010 pour retrouver la trace de Kamui Kobayashi, huitième à l'arrivée. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Marcus Ericsson
Équipes Sauber
Type d'article Actualités
Tags aero, evolution, package